0

Décédé le 10 mars dernier, à Libreville, le maire du 1er arrondissement de la commune de Koulamoutou, la capitale provinciale de l’Ogooué-Lolo (Sud-est), Maurice Wallangoyi, a été conduit samedi dernier à sa dernière demeure au quartier Moussese, en présence du maire de Lastourville, Lucienne Siri Tsagoua, des autorités locales de Pana, Koulamoutou et plusieurs délégations venues pour la circonstance.

Prenant la parole en cette circonstance douloureuse, le premier adjoint au maire assurant son intérim, Olivier Ndjindji, a exprimé la perte considérable qu’engrange ce départ pour la mairie «la mairie perd un conseiller municipal dont l'apport était inestimable», a-t-il dit.

S’exprimant au nom de la famille, Pascal Nzemba a avoué que «c'est une perte pour l’ensemble du clan, des amis et la famille», avant l’intervention du porte-parole de la famille Wilfried Segha Walangoyi qui, paraphrasant le français François Malraux est revenu sur le caractère de la mort. «La mort c’est ce qui transforme l’homme, la vie en destin». Et de dire, que Jacques Julliard a vite fait de rectifier cela en disant que «la mort transforme l'existence en simulacre». Pourtant, face à la maladie celui qui était affectueusement appelé ‘’Wallas’’ aurait fait preuve d'un courage tout à fait exceptionnel.

Dans son homélie, le Pasteur Donald Mickombo s’est appuyé sur le roi Salomon qui, à la fin de sa vie, «a montré le chemin à tous, rien n’est éternel pas même nos rangs et qualités».

Né le 9 novembre 1964, Maurice Wallangoyi, enseignant d'EPS de formation, il a servi à Moanda au Lycée technique, puis au Lycée d’Etat Jean Stanislas Migolet de Koulamoutou, il a contribué à la formation de l'élite du pays, avant d’être élu maire du 1er arrondissement en 2018, poste qu’il occupait jusqu’à ce jour.

DM/CSM

Panthères : Ces joueurs qui pourront très probablement découvrir la CAN

Article précédent

Football/Angola-Gabon 2-0 : une défaite qui suscite des inquiétudes

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *