0

Un aperçu de la conférence de presse.

Le ministre de l’Enseignement Supérieur, de la recherche scientifique, du transfert de technologie, de l’éducation nationale chargé de la formation civique, Pr. Patrick Mouguiama-Daouda s’est exprimé ce mardi 4 avril lors d’une conférence de presse. Il était question pour lui de présenter les nouvelles réformes d’attribution des bourses au Gabon. Ces dernières sont désormais caractérisées par des orientations stratégiques, mais aussi d’un accompagnement social.

Le Pr. Patrick Mouguiama-Daouda s’est exprimé en présence de la directrice générale de l’Agence nationale de bourse du Gabon, (ANBG), Sandra Flore Mambari Pinze épouse Abessolo, pour éclairer l’opinion publique sur ces différents changements apportés aux conditions d’attribution des bourses au Gabon. Selon ce dernier, ces orientations stratégiques sont la seule manière de mettre en œuvre l’égalité de chance au Gabon.

Les textes régissant l’attribution de bourses au Gabon ne répondent plus au normes. Notamment le décret 119 et 79 où les conditions étaient très contraignantes. L’un régit les conditions d’attribution de bourses pour l’enseignement général (79), et l’autre régit l’attribution de bourses pour l’enseignement Supérieur technique (119). Les nouvelles orientations stratégiques prennent en compte l’employabilité dans le système d’attribution de bourses. Il constitue un investissement de l’État et donc ces orientations seront gérées de telle sorte que les filières qui sont porteuses d’emplois soient valorisées, prises en compte dans le système d’attribution de bourses. La deuxième orientation sera la prise en compte du mérite. Il sera question de tenir compte de la mention au baccalauréat qu’à l’université“, a précisé le Ministre Patrick Mouguiama-Daouda.

Le volet social n’est pas en marge de ces orientations stratégiques. Les personnes vivant avec un handicap bénéficient d’une prise en charge particulière. En effet, ces étudiants étaient évalués sur les mêmes critères que les autres qui étaient valides. Désormais, ce ne sera plus le cas. Les conditions d’attribution de bourses aux étudiants vivant avec un handicap seront assouplies. Il s’agira aussi de la revalorisation des bourses des étudiants de l’étranger tout en tenant compte du niveau de vie du pays dans lequel ils poursuivent leurs études, notamment pour les doctorants.L

Aussi, une bourse sport/études sera octroyée aux étudiants sportifs évoluant dans des catégories de haut niveau.

L’accompagnement social de l’étudiant est l’un des principaux objectifs du ministère de l’Education nationale. En effet, l’âge de l’attribution de bourse passe de 18 ans à 22 ans avec une moyenne de 10 en classe pour l’enseignement général ; 27 ans pour l’enseignement professionnel ; 24 ans pour l’enseignement technique. Enfin, les bourses des étudiants augmenteront au mérite.

Les nouvelles réformes adoptées en Conseil des ministres du vendredi 30 avril dernier concernaient le changement de régime de bourses ; modification des critères d’attribution ; création de la bourse sport/études ; adaptation de bourses pour les personnes handicapées et la revalorisation des bourses de doctorants.

Marielle ILAMBOUANDZI

Concours international de récitation et de psalmodie du Coran : Le Gabon remporte trois prix

Article précédent

Concours de mémorisation, de récitation et de psalmodie du Saint Coran : L’imam Ismaël Oceni Ossa remercie le Maroc

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *