0

 

L’Imam Oceni Ossa, durant son mot de remerciement.

La cérémonie de clôture de la 2ème édition du Concours de la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains de mémorisation, de récitation et de psalmodie du Saint Coran, s’est tenue ce mardi 4 mai 2021, à Fés, au Maroc, par visioconférence. La section Gabon qui abritait les assises a salué les efforts consentis par le royaume Cherifien pour la réussite de cette compétition, par la voix de son président Ismaël Oceni Ossa.

Supervisé en présentiel depuis Fès, à travers des moyens techniques et professionnels mis en place par la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains aux profit des différentes sections de la Fondation, le concours de mémorisation, de récitation et de psalmodie du Saint Coran a connu un franc succès. Les rideaux sont tombés, ce mardi 4 mai 2021, par visioconférence, avec la proclamation des résultats.
Cette 2eme édition, entamée en avril dernier, rentre dans le cadre des activités du mois béni de Ramadan de la Fondation.

D’entrée de jeu, les organisateurs de la maison-mère ont fait un rapport sur les activités de cette compétition, avant de présenter les lauréats. “Qu’il me soit permis d’associer à ma modeste langue, celles des pieux, des véridiques, des hommes du coran, pour réitérer mes remerciements, tout d’abord à Allah le Très Haut, qui nous a permis de vivre cet événement inédit en Afrique “, a souligné l’imam Ismaël Oceni Ossa, président du Conseil Supérieur des Affaires Islamiques du Gabon (CSAIG), dans son discours circonstanciel.

Le grand imam a poursuivi en remerciant le Seigneur qui a amené le royaume Cherifien à porter son choix sur le Gabon afin d’abriter la finale de cette 2ème édition, a-t-il précisé, avant de poursuivre ses remerciements aux plus hautes autorités, en tête desquels le président Ali Bongo Ondimba, qui ont facilité le culte, l’expression cultuel dans le pays.
Nous demandons au Seigneur tout puissant qui les a choisis, de continuer à les assister pour ce bon vivre ensemble qui nous caractérise dans cette nation. Nos remerciements vont aussi à l’endroit de l’ambassade de sa Majesté ici au Gabon et tous ses collaborateurs pour tous ces sacrifices consentis pour cette réussite“, s’est exprimé Ismaël Oceni.

Aussi, le leader religieux a remercié les membres et personnels de l’institution dont il a la charge, les imams, les enseignants, les prédicateurs qui ont consacré de leur temps pour le coran. ” Le CSAIG qui a la gestion de cette ordre confessionnel au Gabon. Je les remercie pour le dévouement et ce temps qu’ils consacrent aux affaires islamiques. Cette réussite, nous la devons aussi au fait que, bien avant ramadan, le royaume a sollicité de toutes les sections sur le continent africain, l’envoi de deux techniciens pour une formation spéciale pour le bon déroulement de cet évènement “, a-t-il mentionné.

Non sans omettre de saluer l’expertise du Maroc qui n’est plus à démontrer sur tous les plans. “Le sacrifice consenti par le royaume Cherifien sur tous les plans, particulièrement financier pour l’organisation de cet évènement, est de nature a suscité des vocations auprès des frères et sœurs, et surtout auprès de la nouvelle génération “, a conclu le président du CSAIG.

Chancelle BIKET ONANGA

Orientations stratégiques : le ministère de l’Education nationale prône l’égalité de chance

Article précédent

Bienvenu Itsoga Banguebé candidat à la présidence de la ligue provinciale de l’Ogooué-Lolo

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *