0

Brahim Ghali et Khadijatou Mahdmoud

Le président du Front Polisario, qui est actuellement en hospitalisation en Espagne sous une fausse identité, fait également face à une accusation de viol, apprend-t-on de source proche du dossier.

Une jeune fille sahraouie issue des Camps de Tindouf, Khadijatou Mohamed Mahmoud, a déposé plainte en Espagne où elle était arrivée en 2013, contre Brahim Ghali, mentionnant qu’elle avait été violée par le Responsable du Front Polisario.

L’affaire, qui remonte à 2010, a été remise au goût du jour, avec la présence aujourd’hui en Espagne de Brahim Ghali, hospitalisé.

AK

Le Parlement européen souligne le caractère stratégique des relations UE-Maroc et recommande davantage de soutien au Royaume

Article précédent

Nécrologie : Une enseignante décède à Mbigou faute de soins appropriés

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *