0

La journée mondiale de l’innovation et de la créativité, célébrée chaque 21 avril, permet de rappeler l’importance de ces deux notions qui participent entre autres au développement d’un pays. Au Gabon, plusieurs jeunes entrepreneurs se lancent dans des créations faites à base des produits locaux. 

La Journée mondiale de la créativité et de l'innovation rappelle l’importance de l'innovation dans un pays, pour exploiter son potentiel économique. Avec la crise sanitaire qui sévit dans le monde, l’innovation, la créativité et l'entrepreneuriat de masse peuvent donner un nouvel élan à la croissance économique et à la création d'emplois, et doivent pour cela être encouragés, facilités et soutenus financièrement quand cela est possible. 

Au Gabon, de nombreux jeunes comme adultes se lancent dans l’entreprenariat, faisant naître ainsi de par leur imagination des confections faites à base des produits 100% locaux. Des innovations pour stimuler le développement et accroître l’économie du pays.

«Ndossy» par exemple, est une marque des produits divers 100% naturels pour les soins du corps, du visage, des mains et des cheveux divers. Conçu à base de végétal, d'agrume et de produits issus de la cueillette. Crée en 2017, par l’entrepreneur Ilama Leonnella Gaelle. Cette dernière se consacre depuis lors, au développement des produits de beauté pour les femmes, hommes et enfants. Aujourd’hui ce produit est vendu dans plusieurs grandes surfaces du pays, grâce à son efficacité qui a mis un grand nombre de sa clientèle d’accord.

D’autre part, Myalo cosmétique, une autre marque de produits made in Gabon avec sa fameuse crème pousse+, connu par bon nombre de gabonais. Ce fut l’une des premières créations made in Gabon en cosmétique. Elle également a rencontré un franc succès, fait à base de produits locaux typiquement gabonais. Son génie est de faire pousser les cheveux en 7 jours.

L’innovation dans les produits comestibles n’est pas en reste. Julie Nyangui, la quarantaine révolue, est fondatrice des chocolats portant son nom. Considérée au Gabon comme une véritable «pionnière» dans le secteur de la fabrication artisanale de chocolats, Julie utilise ses propres cueillettes pour en fabriquer. Elle se sert de sa plantation de cacao où des arbres vertigineux dominant une nature verdoyante. 

Ses chocolats 100% Gabonais sont faits de saveurs fraîches de la cannelle, citron, poivre, fruits rouges de la forêt, banane, café, badâmes, ananas, piment, et fabrique aussi des pralines au miel ou au curcuma. Récompensé par un prix à Pérouse (Italie) en 2015, pour ses tablettes de chocolat noir 100% Gabonais. 

Laïka Naëlle MAGOURA 

 

ONU: Plus de 13 milliards de FCFA mobilisés au  Gabon en 2020

Article précédent

Aide Covid-19 FIFA : les précisions de Pierre Alain Mounguengui au sujet du règlement de la 2ème tranche

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *