Société & Culture

Transport urbain : La mairie de Libreville lance l’opération de pose de vignettes 2021

0

Le maire de Libreville, Eugène Mba a procédé ce mercredi 21 avril au lancement de pose vignettes sur les véhicules à usage de transport en commun de personnes, de marchandises exerçants dans le périmètre urbain de la commune. C’était en présence du directeur général de Moov Africa Gabon Télécom, Abderrahim Koumaa, partenaire de l’opération.

Cette année encore, comme il est désormais de tradition depuis 2015, l’hôtel de ville de Libreville et la maison de téléphonie mobile Moov Africa Gabon Télécom ont lancé l’opération de pose de vignettes sur les taxis, et autres véhicules de transport en commun de la commune.

Fruit d’un partenariat scellé il y a aujourd’hui six ans entre les deux entités, la dite cérémonie circonstancielle a également servie de cadre aux autorités municipales pour ouvrir de la session annuelle de recouvrement des taxes.

Le maire de Libreville, résolument porté sur une approche managériale, mieux adaptée aux nouvelles ambitions de l’institution, et aux attentes des habitants de sa cité, est revenu sur sa vision à la tête du bureau du Conseil municipal.

«Je voudrais également rappeler que cette cérémonie a lieu à un moment où nous avons résolument inscrit notre action dans la définition de nouvelles formes de collaborations, à même d’accroître à la fois nos capacités de financement et l’optimisation de nos recettes propres. Ce, pour mieux répondre aux attentes légitimes de nos populations, de plus en plus jeunes», a déclaré Eugène Mba

Profitant également de la présence du président du Syndicat libre des transporteurs terrestre du Gabon (Syltteg), Jean-Robert Megne, l’édile de la ville a invité l’ensemble des acteurs du secteur à s’acquitter du paiement de la taxe municipale.

«Je voudrais saisir cette occasion pour en appeler au respect des délais impartis par les opérateurs économiques exerçants dans ce secteur. Faire des efforts d’abattement et de relancement du paiement des pénalités consenti par la commune, dans le cadre de l’accompagnement du secteur de transport, largement impacté par la crise sanitaire actuelle seront difficilement reconduits au titre du présent exercice budgétaire», a conclu Eugène Mba.

Partenaire de cette initiative placée sous le sceau de la préservation des valeurs intégrantes des contraintes écologiques dans le cadre du développement de la ville de Libreville, le directeur général de Moov Africa n’a pas manqué de magnifier ce modèle de partenariat porteur pour la croissance de la cité.

«Cette initiative qu’on a commencée en 2015 est devenue un exemple de partenariat public-privé. C’est un modèle qui réussit d’année en année, on s’en rend bien compte», a fait savoir Abderrahim Koumaa.

Pour sa part, en réponse aux attentes de l’édile de la ville, Jean-Robert Megne a demandé à ses pairs de se conformer à la réglementation en vigueur dans le secteur. De même qu’il a remercié les autorités municipales pour certaines mesures d’assoupissement entrant dans le cadre de l’accompagnement lié à la crise sanitaire du moment.

«C’est pour moi un réel sentiment de satisfaction de voir enfin cette cérémonie avoir lieu. Du fait, notamment, qu’elle confirme la permanence de notre activité pour l’exercice 2021. Ladite cérémonie me donne également l’occasion de m’acquitter d’une double obligation. La première à l’intention des adhérents du syndicat, l’ensemble des opérateurs économiques exerçants dans le secteur des transports terrestres. Leur demandé instamment de s’acquitter de leur devoir de paiement de la taxe municipale. La deuxième est à l’intention de la mairie qui a fait une impasse sur les paiements des amendes et des pénalités qui devaient courir normalement à partir du mois d’avril. Néanmoins, nous demandons respectueusement au maire de baisser encore les coûts actuels», a-t-il indiqué.

Notons qu’avec son partenaire, la mairie de Libreville est actuellement en discussion pour la construction de stades de proximités pour l’épanouissement des jeunes. Un projet de grande importance pour l’opérateur de téléphonie mobile.

Désiré MENZOUGHE
 

ONU: Plus de 13 milliards de FCFA mobilisés au  Gabon en 2020

Article précédent

Aide Covid-19 FIFA : les précisions de Pierre Alain Mounguengui au sujet du règlement de la 2ème tranche

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *