Monde

Togo : au moins 7 enfants morts dans une ou plusieurs explosions

0

Une explosion qui s’est produite à Natigou, dans le nord-est des préfectures de Tône, au Togo, a causé le décès d’au moins 7 enfants dans la nuit de samedi à dimanche, a annoncé l’armée.

Le drame s’est produit à Natigou au nord-est de la préfecture de Tône, près de la frontière avec le Burkina Faso, où une insurrection djihadiste sahélienne menace de s’étendre aux pays côtiers d’Afrique de l’Ouest.

Selon les médias locaux, les victimes, exclusivement des enfants dont l’âge est compris entre 10 et 15 ans,  revenaient à vélo d’un bal tard dans la nuit quand ils ont trouvé la mort.

Plusieurs témoins de la localité attestent avoir entendu deux explosions dans la nuit, ce qui pourrait s’apparenter à des mines antipersonnelles. Quand ils se sont rendus sur les lieux, des corps d’enfants difficilement reconnaissables gisaient au sol.

“Une enquête est ouverte pour élucider les circonstances de cette explosion et identifier les auteurs”, a indiqué le communiqué de l’armée togolaise, sans toutefois donner plus de détails sur cette explosion.

8 soldats togolais avaient été tués en mai dernier dans une attaque dans le nord du pays. Les troupes togolaises sont déployées dans cette région pour tenter de contenir une menace djihadiste poussant vers le sud depuis le Mali, le Burkina Faso et le Niger, où opèrent des militants liés à Al-Qaïda et au groupe Etat islamique.

DT (source RFI, africanews)

Élections législatives et locales au Congo : pas d’affluence aux urnes

Article précédent

Handball/Can 2022 : le Gabon balayé d’entrée par la Guinée

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Monde