0

La lutte pour le climat est au cœur d’un sommet virtuel international organisé sur deux jours par le président américain Joe Biden, à l’occasion de la Journée de la Terre. L’Afrique, victime des signes du dérèglement climatique, tient à peser de tout son poids pour que les pays riches respectent leurs engagements notamment dans des investissements massifs en matière d’énergies renouvelables et les projets de reforestation au profit du continent afin de freiner les conséquences liées au changement climatiques.

Organisée par Joe Biden, la réunion internationale sur le climat s’est ouverte le jeudi 22 avril avec la participation de 40 dirigeants de tous les continents dont 5 venus d’Afrique. Il s’agit des présidents de la République démocratique du Congo, du Kenya, d’Afrique du Sud, du Nigeria et du Gabon. Réunis pour ce nouveau sommet «de la dernière chance», ils entendent faire peser la voix de l’Afrique.

Conscients que l’Afrique subit de nombreuses conséquences du dérèglement climatique, lequel est perceptible à travers les sécheresses, inondations, cyclones, et même les invasions fréquentes de criquets. La vulnérabilité des pays africains aux catastrophes a été mise en exergue par la crise sanitaire, insistent les écologistes qui appellent à une reprise économique durable.

Pour y faire face, il faudra des moyens. Un message que les dirigeants africains sont prêts à rappeler au cours de cette grande rencontre internationale. Tout comme le non-respect de la promesse relative à l’octroi au continent d’un fonds vert de 100 milliards de dollars (Soit environ 544 milliards 191 millions F CFA) promis par les pays riches, mais jamais versés. Les pays d'Afrique attendent des investissements massifs dans les énergies renouvelables et les projets de reforestation dont les montants se chiffrent en milliards de dollars.

Cet évènement, qui se tient par visioconférence, prépare la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 26) prévue se tenir du 1er au 12 novembre 2021 à Glasgow, en Écosse.

Valérie Ezeme Mbo (Source : RFI)
 

Ali Bongo Ondimba participe au Sommet des Leaders sur le Climat

Article précédent

Des nouveaux cadres statutaires à la tête de la Comifac

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *