Politique

Remaniement du Gouvernement: Nicole Jeannine Lydie Roboty, nouveau ministre de l’Economie et de la Relance

0

Elle a été nommée ce mercredi à Libreville par un décret présidentiel portant réaménagement du gouvernement rendu public par le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda. Outre le ministère de l’Economie ce réaménagement a également révélé la dislocation du grand ministère des Travaux publics, de l’Equipement et des Infrastructures, des Transports et de l’Habitat, en trois départements ministériels.

Le nouveau ministre de l’Economie et de la Relance, Nicole Jeanine Lydie Roboty, épouse Mbou, remplace à ce poste, Jean Marie Ogandaga qui a déposé sa démission mardi, à la suite des accusations qui pèseraient sur lui pour avoir accordé des abattements aux sociétés pétrolières françaises Pérenco et Total Gabon, alors que ces dernières devaient 9 milliards de francs CFA à l’Etat gabonais. 

En matière de dislocation du ministère des Travaux publics, de l’Equipement et des Infrastructures, des Transports et de l’Habitat, Léon Armel Bounda Balonzi devient uniquement ministre des Travaux publics, de l’Equipement et des infrastructures. 

Le pan des Transports, qui lui a été retiré et érigé en département ministériel, sera conduit par Brice Constant Paillat. Il devient donc ministre plein après avoir occupé le poste de ministre délégué auprès du ministre des Transports, de l’Equipement, des Infrastructures et de l’Habitat. 

Quant au secteur de l’Habitat et de l’Urbanisme, il a été confié à un nouveau ministre qui fait son entrée au Gouvernement, Olivier Nang Ekomie, ancien directeur général de l'Agence nationale de l'urbanisme des travaux topographiques et du cadastre (ANUTTC). 

Stéphane NGUEMA

 

Gabon-Sierra Leone: la redynamisation des secteurs de coopération porteurs au menu

Article précédent

Atelier: Les acteurs de la chaîne pénale renforcent leurs capacités sur les droits de l’Homme

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Politique