ActualitéWoleu-Ntem

Projet e-Gabon-S.I.S: Un atelier sur l’engagement des acteurs du système de santé tenu à Oyem

0
Les participants attentifs aux explications du coordonnateur du projet e-Gabon S.I.S., Emmanuel Assoumou Nka.

Organisé conjointement par le ministère gabonais de la Santé, à travers son projet ‘’e-Gabon S.I.S.’’, et la Banque mondiale représentée par Mme Alice Ouedraogo, ledit atelier qui a prend fin ce vendredi 4 juin, s’est ouvert jeudi à Oyem, la capitale provinciale du Woleu-Ntem (Nord).

L’atelier s’est déroulé essentiellement par vidéoconférence, en raison de l’état d’urgence sanitaire lié à la pandémie du Covid-19. Il a en outre réuni simultanément les acteurs du système d’information de santé des neuf provinces du Gabon, selon un document transmis au bureau local de l’agence gabonaise de presse (AGP).

Prenant la parole à l’ouverture de ces assises qui se sont tenues dans la salle du conseil municipal de l’hôtel de ville d’Oyem, le coordonnateur du projet e-Gabon S.I.S., Emmanuel Assoumou Nka, a d’entrée remercié les acteurs concernés par ledit atelier, pour avoir honoré de leur présence cet événement destiné, selon lui, à édifier les participants sur l’état d’avancement du projet et de rappeler les contributions attendues des acteurs afin d’assurer la réussite du projet.

«Votre présence (…) atteste déjà de votre intérêt et de votre engagement pour ce projet ambitieux et innovant; le projet e-Gabon rentre en effet dans une phase de déploiement depuis le début de l’année 2021.Nous avons donc une obligation de résultats pour mener à terme ce projet et atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés», a-t-il déclaré, soulignant que ce projet apportera d’immenses bénéfices, non seulement aux patients, mais également aux professionnels de santé et aux autorités chargées de concevoir et piloter les politiques de santé publique.

De l’avis de M. Assoumou, l’existence d’un système de santé programmé pour fonctionner sur l’ensemble du territoire national serait un atout dans la lutte engagée par les pouvoirs publics contre la Covid-19.

«Comme vous le savez, e-Gabon S.I.S. est un projet de transformation digitale, de transformation de paradigmes, des pratiques, des processus et des compétences (…), ces changements supposent de mobiliser les acteurs du système de santé et d’en faire des acteurs du changement», a indiqué le coordonnateur, notant que le séminaire atelier aura été l’occasion de partager les enjeux, les réalisations et les perspectives du projet.

«Ce projet ne réussira pas sans votre implication, sans votre mobilisation et sans votre confirmation», a martelé Emmanuel Assoumou Nka, précisant que l’année en cours est une période charnière pour le projet, car 2021 assure la transition entre les travaux de pose des fondations conceptuelles du projet et la phase de sa mise en œuvre et de déploiement.

Plusieurs sujets ont été débattus durant l’atelier, dont «la formation des professionnels de santé aux bases de l’informatique et d’internet», «la stratégie de la conduite du changement».

De même, le point sur la situation du projet e-Gabon a été fait, la feuille de 2020-2021 présentée.

Soulignons que ledit projet vise l’informatisation du système de santé gabonais en vue d’améliorer la prise en charge des patients. Depuis la validation du schéma directeur stratégique du système d’information de santé en 2017, plusieurs chantiers ont été engagés conformément à l’ordonnancement des projets.

«Je me félicite de cet atelier, les échanges ont été enrichissants de part et d’autre, et tous les participants se sont vraiment impliqués. C’est pour moi l’occasion de les féliciter», s’est réjouie Mme Bokogo-Bokogo, cheffe de la mission, par ailleurs membre de la direction du projet.

Ernest Mvie Mendame

Oyem : Antoine Menié exhorte les siens à se faire vacciner contre la Covid-19

Article précédent

Insécurité alimentaire en RDC : L’ONU appelle à une augmentation des financements

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité