Monde

Plus de 1200 participants à l’ouverture du Congrès mondial des médias

0

LIBREVILLE, 15 novembre (AGP)-La première édition du Congrès mondial des médias(CMM) organisée conjointement par le Centre national d’exposition d’Abu Dhabi (ADNEC) et l’Agence de presse des Émirats (WAM) a débuté ce mardi 15 novembre à Abu Dhabi, aux Émirats arabes Unis (EAU). Plusieurs acteurs des médias ont répondu présents à ce rendez-vous mondial, dont des représentants de l’Agence gabonaise de presse (AGP).

C’est dans une salle comble du Centre national d’exposition d’Abu Dhabi (à 1 heure de Dubaï), que la cérémonie d’ouverture de ce congrès s’est tenue. C’ était en présence de plusieurs hautes autorités locales, ainsi que plus de 1 200 pionniers, spécialistes, personnalités et influenceurs du secteur des médias venus des six continents.

« Nous souhaitons que le congrès des médias devienne une plateforme annuelle et mondiale d’échanges d’expériences et de vues, en plus d’aider à l’amélioration de la coopération et de partage des connaissances. Je demande à tous les représentants des médias d’apporter leur expérience et leurs idées pour trouver les meilleures solutions aux défis auxquels le monde est confronté aujourd’hui », peut-on lire dans le message de bienvenue du patron du CMM, S. A Sheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan, lu par le directeur général de la WAM, par ailleurs président de cet événement, Mohamed Jalal Al Rayssi.

Prononçant le discours inaugural, le ministre d’ État à la jeunesse, Shamma Bint Suhail, a salué la tenue de cette grande rencontre. Il a, au nom de la jeunesse, invité les médias à accompagner la jeune génération dans son développement intellectuel.

 » Nous voulons nous assurer que lorsque nos enfants seront seuls devant un écran, ils acquerront des valeurs et des manières qui leurs permettront de développer leur propre curiosité », a-t-elle dit.

Lors de son interview virtuelle, le directeur général de l’Agence de presse des Émirats (WAM), Mohamed Jalal Al Rayssi, a souligné l’importance de cette rencontre de grande envergure.

« Le CMM va offrir aux diverses institutions médiatiques, l’occasion de discuter de partenariats et de moyens de coopération dans la promotion de mécanismes de développement des médias ».

Selon lui, ce congrès contribuera au développement des entreprises de médias grâce à des contenus solides, fiables et hautement crédibles.

Aussi a-t-il réitéré, que ces travaux proposeront plusieurs programmes, d’ateliers, d’expositions, un pôle d’innovation et d’autres événements intéressants . »L’un des principaux points forts sera un futur laboratoire des médias », a indiqué le patron de la WAM.

Durant trois jours les travaux s’ articuleront autours de plus de 30 débats et ateliers auxquels participeront plus de 162 intervenants de renommée mondiale.

Par ailleurs, le Congrès mondial des médias accueille une exposition de plus de 170 établissements et sociétés de médias qui présenteront les derniers développements et l’avenir dudit secteur.

Dominique Tsanga, envoyée spéciale à Abu Dhabi

Valerie EZEME MBO

Congrès mondial des médias : défis et perspectives de l’industrie

Article précédent

Mondiaux de taekwondo : Alphonsine Edayong Meyo surclassée

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Monde