Économie

OPEP : Poursuivre la baisse de production du pétrole

0

La décision a été prise au cours de la 179ème réunion conjointe des pays exportateurs de pétrole  élargie aux alliés de l’OPEP, portant sur le suivi de la mise en œuvre de la baisse de la production et ses retombées à laquelle a pris part le ministre gabonais en charge du pétrole et des hydrocarbures du  gaz et des mines, Vincent de Paul Massassa  par visioconférence le 6 juin.

L’accord relatif à, la baisse de la production des pays signataires de la déclaration de coopération du  12 avril était  au cœur de cette séance de travail par visioconférence. L’examen  de la situation du  marché pétrolier international avait  conduit  les pays membres de l’OPEP et  leur alliés, notamment  la Russie, à   décider en avril dernier de réduire de façon substantielle la production.

Cette décision visait  donc à atténuer les chocs induits par la baisse significative  et  concomitante de la demande  et  les cours du  brut. Les membres signataires ont  également  discuté  des taux d’application de l’accord de réduction, avec un examen d’une proposition de consolidation de cet  accord de baisse de production de 9,7 millions de baril /jour durant  les mois de Mai  et  Juin. Toute chose qui  permettrait  d’atteindre l’équilibre souhaité par  les pays signataires, alors que le baril de brent avoisine actuellment les 40 dollars, so plus haut niveau depuis le mois de mars. 

Lors de cette rencontre, des résolutions ont été prises notamment celle de poursuivre  les efforts et  respecter les engagements  pris  lors du  dernier rendez-vous. Les pays se sont engagé à poursuivre cet  effort de réduction de la production  jusqu’au  mois de juillet  prochain.

Le ministre  du pétrole et des hydrocarbures du  gaz des hydrocarbures et des mines  s’est  dit  satisfait  des décisions courageuses entreprises  avant  d’ajouter que le Gabon compte jouer sa partition dans ce retour  à l’équilibre . La volonté du  Gabon est  de respecter ses engagements, et  les résolutions prises dans le cadre de la réunion de la conférence de l’OPEP a indiqué Vincent de Paul Massassa.

« Le quota  journalier gabonais de réduction  est à hauteur de 23% , nous continueront par ailleurs  de jouer notre rôle  pour participer  à l’effort   collectif au  sein de l’ organisation des pays exportateurs de pétrole  afin de stabiliser le marché »,  a-t-il conclu.

Vincent de Paul Massassa  a par ailleurs pris part le même jour, de façon conjointe à la 11e réunion élargie  aux alliés de l’OPEP (OPEP+), portant  sur le suivi de la mise en œuvre de la baisse de la production et ses retombées.

Ludmilla NTOUTOUME

Conseil départemental du Ntem: Le budget primitif 2020 arrêté à plus de 250 millions FCFA 

Article précédent

«Tous les agents qui ne se seront pas présentés au recensement verront leurs situations administratives traitées dans le cadre du contentieux» (Édouard Mfoula Mbome)

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Économie