ActualitéSociété & Culture

Obsèques : Guy Christian Mavioga (enfin) conduit à sa dernière demeure

0

Quatre mois après son décès (le 4 septembre 2021), le secrétaire général exécutif du Bloc Démocratique Chrétien (BDC) a été conduit ce jour au cimetière de Mindoube, à Libreville, où il repose désormais.

C’est sous un soleil brûlant que de nombreuses personnes se sont relayés au domicile de l’ancien secrétaire exécutif du BDC, Guy christian Mavioga ,au quartier Ozangué ce jour, vêtus de blanc pour certains, de noir pour d’autres, pour lui rendre un dernier hommage. Visages attristés, affligés, et en pleurs, de nombreuses personnalités politiques, parents, amis et connaissances sont venus s’incliner devant la dépouille du disparu, tout en déposant une gerbe de fleurs. Un hommage mérité pour le leader qu’il était, comme l’a réaffirmé le représentant des membres du parti politique qu’il dirigeait. “Comment oublier un ami généreux, un grand frère, un leader apprécié par la classe politique et dans sa globalité, le père attentionné “, a-t-il témoigné.

Une grande perte pour le Gabon, a estimé pour sa part Paul Biyoghe Mba, ancien premier ministre : “le Gabon a perdu un fils, un acteur politique reconnu, engagé pour défendre le Gabon et les intérêts des Gabonais. C’est davantage une grande perte pour moi,  parce qu’il était mon filleul. Il m’était très proche et venait régulièrement me voir, discuter avec moi et émettre des avis“, a-t-il confié.

Guy Christian Mavioga laisse également le souvenir d’un père exemplaire auprès de ses enfants, comme l’ont confié ces derniers, dans l’oraison funèbre lue par l’aîné des enfants : “papa était un mentor qui a toujours recherché à nous montrer le meilleur. Nous prendrons soins, nous tes enfants, d’appliquer tous les conseils que tu n’as cessé de nous prodiguer, car ils sont source de réussite. Tu n’as jamais accepté l’échec sur le plan scolaire. Nous devions toujours être la tête et non à la queue“, s’est-il exprimé.

Avant de regagner sa dernière demeure au cimetière de Mindoubé, une messe a été dite en la mémoire de Guy Christian Mavioga par le monseigneur Jean Patrick Nguema Edou, à son domicile.

Laïka Naëlle MAGOURA

Département de Bendjé : un budget 2022 en hausse de près de 55 millions de FCFA

Article précédent

Éducation/Sena-Conasysed : après un mois de pause, les AG reprennent

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité