Monde

Niger : Le président Issoufou Mahamadou ouvre les assises de la 47ème session du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’OCI 

0

Le président nigérien, Issoufou Mahamadou, a ouvert, ce vendredi 27 novembre 2020, à Niamey, les travaux de la 47ème session du Conseil des ministres des Affaires étrangères (CMAE) des Etats membres de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI), rapporte Amani Harouna, de l'Union des agences de presse de l'OCI (UNA). 

Du 27 au 28 les participants vont débattre autour du thème : «Unis contre le terrorisme, pour la paix et le développement», au cours de la 47ème session du Conseil des ministres des Affaires étrangères (CMAE) des Etats membres de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI).

D'entrée de jeu, le président Issoufou Mahamadou a demandé à l'assistance d’observer une minute de silence en la mémoire de l’ancien président nigérien, Mahamadou Tanja, décédé le 24 novembre dernier. «Le Niger est en deuil, suite au décès d’un grand patriote», a-t-il dit, visiblement touché par ce décès. 

Le chef de l’Etat nigérien a ensuite remercié tous les participants pour avoir effectué le déplacement de Niamey, malgré la contrainte sanitaire de la Covid-19 qui sévit dans le monde. 

Occasion pour le président Issoufou de saluer, entre autres, le rôle majeur du Serviteur des Deux saintes Mosquées, le roi Salman Bin Abdoul-Aziz, et du prince hériter Mohamed Bin Salman d’Arabie Saoudite, pour leur soutien constant à l’OCI.

Le chef de l’Etat nigérien a rappelé une préoccupation chère du Niger: la transformation du bureau de l’OCI à Niamey en bureau régional.

D'après Amani Harouna, auparavant, la cérémonie d’ouverture des travaux a débuté par la récitation du saint Coran par l’imam de la Grande mosquée de Niamey, Cheikh Djibril Mansour.

Plusieurs discours ont également été prononcés, dont celui de la présidence de la 46ème session du CMAE, les Emirats Arabes-Unis (EAU), qui a ensuite passé le flambeau au Niger, par la voie du ministre nigérien des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’intégration africaine et des Nigériens de l’étranger, Kalla Ankourao.

D’autres discours, a-t-il ajouté, incluent celui de la Présidence du 14ème sommet islamique prononcé par le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal Bin Farhan, celui du groupe africain prononcé par le Sénégal, arabe, prononcé par la Tunisie, et asiatique, prononcé par la Turquie.

Depuis la création de l’OCI en 1969, le Niger a abrité deux conférences des ministres des Affaires étrangères, en 1982 et cette année 2020. Un nigérien, Dr Hamid Algabid, a servi pendant deux mandats comme secrétaire général de l’OCI, rappelle-t-on.

Chancelle BIKET ONANGA (Source UNA) 

Présidentielle au Burkina Faso: réélu, le président Kaboré entend prôner l’apaisement

Article précédent

«La Sentinelle n’observe aucun mouvement de grève», (président du syndicat de la Marine marchande)

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Monde