0

Une vue du don de l’association Nasrou Dine

L’association Nasrou Dine a distribué, le samedi 24 avril écoulé, 600 repas aux détenus musulmans de la prison centrale de Libreville.

«Nous avons nos frères et sœurs qui sont détenus à la prison, sachant les conditions de vie dans ce milieu, nous avons distribué 600 repas aux

musulmans et non musulmans», a déclaré la présidente de cette association, Maïmouna Aba.

L’association a multiplié les actions pour répondre aux recommandations de la foi islamique en période de Ramadan, notamment l’aumône, entres autres bienfaisances.

«Pour ce mois de ramadan, nous avions plusieurs activités qui d’ailleurs ont commencé par la distribution de plus de 40 kits alimentaires dans les familles nécessiteuses», a-t-elle indiqué.

Ces actions interviennent dans un contexte de crise sanitaire liée à la Covid-19 qui a déjà fait, depuis mars 2020, 138 décès sur 22568 cas dont 19173 guéris.

L’association Nasrou Dine qui signifie «le succès de la religion» compte une cinquantaine d’adhérents. Elle dit œuvrer pour «le sentier d’Allah», la défense des veuves, des orphelins, et des personnes nécessiteuses. Elle envisage apporter davantage, en plus des repas, des produits alimentaires, des vêtements, médicaments, nattes, etc., à ces nombreux détenus dans les prochains jours. Aussi, veut-elle étendre ses missions à l’intérieur du pays pour aider plus de monde dans le besoin.

Cette association annonce la mise en place d’un orphelinat islamique, une mosquée et une école coranique à Libreville.

Therre Yasmina MAKITA

Koulamoutou: Joseph Libendzé sera inhumé samedi prochain dans son village

Article précédent

Ouverture d’un atelier de Consultation nationale sur l’éducation à la santé sexuelle et la reproduction

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *