Politique

L’UDERE poursuit son implantation dans l’Estuaire

0

Dans le cadre du développement de son parti, le président du l’Union Démocratique et Républicaine (UDERE, Majorité), Victor Missanda, a procédé, samedi, à l’installation des responsables de deux structures de base du parti, notamment à Nkok-Rail et Nkok-Ki, dans le 2ème arrondissement de la commune de Ntoum sur la nationale 1, a constaté l’AGP.

Après l’étape du Haut-Ogooué (Sud-est du Gabon), l’installation des cellules de base de l’Union Démocratique et Républicaine s’est poursuivie samedi à l’Estuaire et plus particulièrement dans le 2ème arrondissement de la commune de Ntoum. Il était question, au cours de cette étape, de procéder à la mise en place de deux cellules de base à savoir: Nkok-Rail et celle de Nkok-Ki au pk 27.

Le président de l’UDERE a d’abord installé le secrétaire d'arrondissement de la cellule de Nkok-Rail, Hans Miyindou. Ce dernier a procédé à son tour à l’installation des membres de son bureau. Ensuite, Victor Missanda a investi Ange Minko comme secrétaire d’arrondissement de la cellule de Nkok-Ki (Pk 27). A son tour, ce dernier a installé les membres de son bureau. Les promus auront pour mission de dynamiser l’action de cette formation politique dans le deuxième arrondissement de la commune de Ntoum. 

Le premier responsable de l’UDERE a aussi installé Hermann Kélé dans son fauteuil de responsable national des jeunes de l’UDERE

«Un parti politique se mesure à travers ses structures de base. Ce n’est pas par de simples communications. Nous avons commencé les installations dans la province du Haut-Ogooué (Sud-est) et nous les poursuivons aujourd’hui dans la province de l’Estuaire et plus singulièrement dans le 2ème arrondissement de la commune de Ntoum», a livré le président de l’UDERE. 

Satisfait aujourd’hui de la politique de «ce jeune parti politique qui commence à marquer ses premiers pas sur le terrain», Victor Missanda a exhorté les promus à se mettre au travail pour le développement de cette formation politique. 

«Je tiens à vous rappeler que nous sommes un parti politique de la majorité soutenant la politique du chef de l’Etat, son Excellence Ali Bongo Ondimba. Un parti politique est comme une armée qui ne peut fonctionner qu’avec des soldats. Et les soldats ce sont les militants. Plutôt que de vivre en figuration pour avoir un nom uniquement sur la liste du ministère de l’Intérieur, nous devons, pour accompagner le chef de l’Etat, donc développer notre parti politique pour que le moment venu nous puissions aller au combat sereinement», a fait savoir Victor Missanda. 

Les différents promus ne sont pas restés indifférents face à cette marque d’attention à leur endroit. Ils ont remercié le directoire de l’UDERE pour le choix porté sur leurs modestes personnes.

Membre de la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence soutenant la politique du président gabonais, l’UDERE a participé pour la première aux élections couplées de 2018 (Législatives et locales) un mois seulement après sa légalisation.

Fanch Sterley SAYA

 

Agriculture: Des outils et des semences de qualité pour un meilleur rendement

Article précédent

Mouila: Rentrée judiciaire de la Cour d’appel et du tribunal de Première instance

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Politique