Économie

Dissémination Afrobaromètre : Le taux de perception de corruption des parlementaires en baisse de 10%

0

Les représentants d’Afrobaromètre au Gabon ont fait part, ce vendredi 2 octobre par visioconférence, de ce que le taux de corruption au niveau des parlementaires a connu une baisse de 10% en 2020 comparé à 2017. Aussi, que cette institution ne travaille pas en accord avec le souhait des populations au regard des résultats d’un sondage mené en février dernier sur 1200 sujets.

Les résultats du 8e tour d’Afrobaromètre au Gabon ne sont pas très reluisants pour les parlementaires.

Excepté la baisse de 10% de la perception de corruption des parlementaires qui passe de 71% en 2017 à 61% en 2020, le reste des données les concernant montre que le travail des représentants du peuple effectué durant ces 12 derniers mois n’est pas en phase avec les objectifs des citoyens.

En effet, selon les résultats, 50% des gabonais ne font «pas du tout confiance» aux députés et aux sénateurs contre 6%.

Par ailleurs, la majorité des enquêtés disent que ni les sénateurs (74%) et des députés (63%) ne les écoutent pas. Au point de juger négatives les performances des sénateurs (83%) et des députés (78%) durant ces 12 derniers mois. Ce déphasage pourrait s’expliquer par le manque de contact qu’il y a entre les parlementaires et la population. 91% des enquêtés affirment ne jamais être rentrés en contact avec les sénateurs et 83% avec les députés.

Une situation qui est sûrement due au manque de confiance, car, selon l’étude, 50% des renseignés, tant en milieu rural qu’urbain, disent ne pas faire confiance à chacune de ces institutions.

Un manque de confiance qui se fait plus ressentir à 64% dans la province de l’Ogooué-Maritime suivie du Moyen Ogooué (63%); du Woleu-Ntem et la Ngounié à 55% ainsi que dans la Ngounié (55%). Avant de baisser dans la Nyanga (48%), le Haut-Ogooué (38%), l’Ogooué-Lolo (28%) et dans l’Ogooué-Ivindo à 22%.

Florine Angue
 

Le bilan et les performances de la Comilog et Setrag présentés à Ali Bongo Ondimba

Article précédent

Communiqué final du Conseil des ministres du Vendredi 02 Octobre 2020

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Économie