Estuaire

Décès de Casimir Oye Mba : la ville de Ntoum affligée

0

Les habitants de Ntoum (chef-lieu du Komo-Mondah) se sont dits affligés par le décès de Casimir Oye Mba ce jeudi 16 septembre 2021 à l’hôpital Paris Saint-Joseph à l’âge de 79 ans.

Triste nouvelle pour les habitants de Ntoum qui ne cachent pas leur peine face à la disparition de Casimir Oye Mba, haut commis de l’État, ancien Premier ministre et vice-président de l’Union nationale (UN, opposition) au moment de son décès.

C’est un notable du département du Komo-Mondah, un haut cadre du pays qui était connu au niveau de la sous-région. C’est très douloureux“, a regretté le président du Conseil départemental du Komo-Mondah, (CDKM), Julien Eko Ndong, face à un journaliste de l’AGP. “Il a travaillé. C’est une vie qui a l’air d’être bien remplie. Paix à son âme“, a-t-il ajouté.

Oye Mba, c’est une bibliothèque qui disparaît, un haut cadre à son niveau. Il était un homme discret, un opposant modéré. Comment un homme comme ça a pu nous quitter ?“, s’est interrogé Malo, le 2è vice-président du CDKM.

Pour Paul Biyoghe Mba, député du 3è arrondissement de Ntoum et ancien Premier ministre, c’est un décès affligeant : “j’éprouve éffroi et tristesse face au décès affligeant de Casimir Oye Mba. Le Gabon vient de perdre là, l’un de ses plus valeureux fils de tous les temps. Casimir Oye Mba ne laissait personne indifférent, tant son éloquent parcours professionnel et politique retient l’attention. Issus tous deux du même terroir, nos divergences, parfois affrontements politiques, n’ont jamais réellement altéré la haute idée que j’avais de l’homme, ses aptitudes et ses capacités (…)“, a-til écrit sur sa page Facebook.

C’est une triste nouvelle qui est tombée. un grand homme d’État, qui a exercé pour le pays pendant des longues années, doublement pour nous parce qu’en tant qu’originaire de Nzamaligué, il était un grand notable de la contrée“, a réagi pour sa part Paulin Mba Biyoghe, 1er adjoint du maire de la commune de Ntoum.

C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons avons pris la nouvelle sur les réseaux sociaux. C’est même avec beaucoup de peine que je vous réponds en ce moment. Nous devons en tant que Gabonais avoir une pensée pieuse pour la mémoire de ce grand homme qui a servi au niveau national qu’international. Je souhaite que tous ensemble, nous lui rendions un hommage mérité, peu importe nos bords politiques“, a déclaré Roger Mouguangui, agent de recouvrement à la mairie de Ntoum.

C’est une grande perte pour toute la nation gabonaise, surtout pour la province de l’Estuaire. Il était un pilier pour nous. Il a été international partout où il est parti. Il était donc un poids lourd aux côtés de certains autres comme Paul Biyoghe Mba, Ntoutoume Émane, à l’Estuaire. Sa personnalité et sa mémoire pèsent, même s’il est mort“, a réagi Serge Félix Enzema, ancien maire adjoint à la mairie de Ntoum.

Willy-Arnauld Nguimbi

Affaires sociales : ouverture des ateliers de formation

Article précédent

PAT : La Banque Arabe de Développement (BADEA) prête à accompagner le Gabon

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Estuaire