Société & Culture

Covid-19 : La commission technique du Copil en mission d’inspection dans le Haut-Ogooué

0

Classée comme la deuxième province la plus touchée du pays, avec 58 cas testés positifs, la province du Haut-Ogooué (Sud-est) a reçu ce dimanche, la commission technique du comité de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus. Une visite qui avait pour objectif de s’enquérir du dispositif de riposte mis en place et d’apporter une quantité de matériel médical composé essentiellement des équipements de protection individuel.

Conduite par le Pr Romain Tchoua, responsable de la coordination technique du comité de veille et de riposte contre l'épidémie à coronavirus (Copil) et son adjoint, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, la commission technique du comité de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus a fait le déplacement du Haut-Ogooué afin de s’enquérir du dispositif mis en place dans cette province, au vue du nombre élevé des cas testés positifs dans cette partie du Gabon.

Pour le Pr Romain Tchoua, il était important pour la coordination technique de venir sur place faire le point avec les différentes sous-commissions, au vue de la manière où les cas allaient de façon exponentielle. 

«Une rencontre très intéressante, car le comité technique provinciale avait déjà pris certaines dispositions. Déjà, l’atout au niveau de la province, c’est que le Centre interdisciplinaire de recherche de Franceville (CIRMF) s’y trouve, aussi les résultats peuvent être rendus plus vite. Il faut rappeler que sur les 58 cas de Franceville, la majorité est asymptomatique. Cela démontre que le phénomène n’a pas encore pris une tournure gravissime. Et pour cela, nous félicitons le personnel de santé qui a fait preuve de beaucoup de professionnalisme», a-t-il fait savoir.

Pour sa part, le Dr André Nchtoreret, directeur de l’hôpital régional Amissa Bongo de Franceville, a expliqué que sur les 58 cas, près de 95% des cas sont symptomatiques et ne font pas encore la maladie. Six personnes sont internées au centre hospitalier et les autres malades sont en quarantaine pour la plupart dans les structures hôtelières réquisitionnées et d’autres sont chez eux confinés et prennent leur traitement sans problèmes. 

«Il faut également rappeler qu’une équipe de surveillance médicale passe régulièrement pour s’assurer que ces personnes sont bien chez elles, qu’elles prennent convenablement leur traitement et aussi des bavettes et des gels leurs sont données chaque jour. Et, nous avons été suffisamment soutenus par l’équipe central en termes d’équipements de protection de prise en charge, en médicaments du protocole nationale reconnu pour la prise en charge des malades du Covid-19, des médicaments de la prise en charge de toutes les complications qui peuvent subvenir où des autres symptômes qui peuvent se présenter», a expliqué le Dr Ntchoreret.

Au regard du nombre élevé des cas dans la province et pour optimiser la prise en charge et afin de lutter efficacement contre le Covid-19, la coordination technique, qui n’a pas omis de visiter l’hôpital régional d’Amissa Bongo, a offert une importante quantité de matériel médical composée essentiellement des équipements de protection individuel (EPI). 

A en croire Mme Nicole Nouhando, la Secrétaire général de province, l’équipe de Franceville a pu bénéficier des équipements médicaux, des stratégies venant du Comité central, un renforcement des capacités du personnel de santé et du matériel roulant, notamment une ambulance.

Zita Sonia Okassa

 

Covid-19: Le gouvernement appelle à la responsabilité des populations

Article précédent

Lutte contre le Covid-19 : Le Gouvernement satisfait des conditions de prise en charge des patients

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *