Monde

Coopération Maroc-Italie : vers la mise en œuvre d’un partenariat stratégique

0

Le ministre des Affaires étrangères du royaume du Maroc, Nasser Bourita et le ministre des Affaires Etrangères de la République d’Italie, Luigi Di Maio, ont eu un entretien téléphonique ce 9 novembre 2021 au cours duquel ils ont convenu de la mise en œuvre du partenariat stratégique multidimensionnel entre leurs deux pays.

“Lors de cet entretien, les deux ministres, qui ont loué l’excellence des relations qui lient le Maroc et l’Italie, ont convenu d’accélérer la mise en œuvre du partenariat stratégique multidimensionnel entre les deux pays”, indique le communiqué conjoint ayant sanctionné l’entretien téléphonique.

Les deux ministres ont réaffirmé leur grand intérêt au maintien et au renforcement du cadre juridique qui lie le Maroc à l’Union Européenne, qui est essentiel pour garantir la poursuite et la stabilité de leur partenariat stratégique, ont marqué l’importance des initiatives du Conseil de l’UE relatif aux accords de pêche et agricole entre le Maroc et l’Union Européenne.

Le membre du gouvernement italien, Di Maio, a évoqué la position de l’Italie sur la question du Sahara, telle qu’exprimée dans la Déclaration sur le Partenariat Stratégique Multidimensionnel, signée le 1er novembre 2019 à Rabat, en réaffirmant le plein soutien italien aux efforts du Secrétaire général de l’ONU pour poursuivre le processus politique, en conformité avec les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies, notamment la Résolution 2602 du 29 octobre 2021.

L’Italie salue, à ce titre, les efforts sérieux et crédibles menés par le Maroc dans le cadre des Nations Unies et encourage toutes les parties à poursuivre leur engagement dans un esprit de réalisme et de compromis.

Les deux ministres ont aussi eu un échange approfondi sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun, notamment les derniers développements en Libye.

Stéphane NGUEMA

Colonisation : le patrimoine africain restitué progressivement aux pays concernés

Article précédent

Régularisation des situations administratives : le gouvernement fait le point

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Monde