ActualitéSociété & Culture

Communication : Les médias publics en grève générale illimitée dès ce jeudi

0
Les responsables du Syprocom et du Synapap pendant l'assemblée générale.

Réunis en assemblée générale extraordinaire ce mercredi 2 février, les communicateurs des médias publics affiliés au Syndicat des professionnels de la communication (Syprocom) et au Syndicat national des professionnels de l’audiovisuel public (Synapap), ont décidé de rentrer en grève générale illimitée dès ce jeudi 3 février.

«La base a décidé de rentrer en grève générale illimitée. Il s’agit de Gabon Télévision, Radio Gabon, Agence Gabonaise de Presse (AGP), TDG, Institut Gabonaise de l’Image et du Son (IGIS), et Economie Numérique. Ce sont des entités du secteur de la communication qui éprouvent d’énormes difficultés de fonctionnement. Nous étions en préavis de grève qui avait été suspendu parce que nous avons un ministre qui est ouvert au dialogue. Au cours de cette rencontre, comme le stipule la loi. Quand vous rentrez en grève, après négociation vous devez la suspendre. On l’a fait. Mais après plus d’un mois, toujours rien», a déclaré, la présidente de la fédération des syndicats de la communication, Aminata Ondo.

Quelques communicateurs se prononçant pour la grève générale.

Les grévistes dénoncent les mauvaises conditions de travail et la problématique d’intégration à la Fonction publique des agents qui tarde jusqu’à ce jour.

«Nous ne comprenons pas que lors des Conseils d’administration, les problèmes des travailleurs ne sont pas pris en compte. Il y a des problèmes de dysfonctionnement (…). Depuis deux (2) mois, le rapport de la commission n’est toujours pas déposé au ministère de la Fonction publique. Toujours pas de liste affichée concernant les dossiers traités. Nous avons des agents payés en monnaie de singe qui avaient signé des fiches bleues qui n’ont pas été pris en compte. Nous demandons des comptes des dossiers qui sont détenus au niveau du ministère de la Communication. S’ajoute à çà la gestion au quotidien de la réforme. Les reformes nous donnent quoi depuis 12 ans ? Aucun texte, aucune convention collective. Nous sommes toujours gérés par le statut général de la Fonction publique», s’est indignée la présidente Aminata Ondo.

Conscients de la non prise en compte de leurs revendications, les communicateurs des médias publics ont décidé de rentrer en grève illimitée générale à compter de ce jeudi 3 février.

LKM/AGP

Journée mondiale des zones humides: pour une réconciliation de l’homme et la nature

Article précédent

Can-2021: Le Sénégal cartonne le Burkina Faso en demi-finale

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité