Woleu-Ntem

Bitam: Le budget primitif 2020 du Conseil municipal voté à plus de 405 millions de F CFA 

0

Le budget primitif de la commune de Bitam a été arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 405 millions 675 milles 400 francs CFA, contre 316 millions 549 millions 911 francs CFA par rapport à l'exercice précédent, soit une augmentation de 89 millions .125 milles .489 francs CFA, à l’issue d’une session du Conseil municipal tenue le vendredi 29 mai dernier dans le chef-lieu du département du Ntem (Nord).

Sur convocation du président du Conseil municipal de Bitam, Jules Mbele Asseko, 29 des 33 conseillers municipaux se sont réunis le vendredi 29 mai dernier dans la salle des actes de l'hôtel de ville dans le cadre d'une session budgétaire essentiellement consacrée au vote et à l'approbation du projet du budget primitif 2020 de ladite entité.

Pour cette session budgétaire les recettes et les dépenses ont été arrêtés à la somme de 405.675.400 francs CFA, contre 316.549.911 francs CFA par rapport à l’exercice précédent, soit une augmentation de 89.125.489 F CFA sur le budget 2020. Un projet qui a été voté et adopté à l'unanimité par l'ensemble de tous les conseillers présents. 

Les conseillers municipaux présents à cette séance ont par la suite procédé à l'adoption d'un certain nombre de délibérations à savoir: l’acquisition d'un camion pour le ramassage d'ordures ménagères, l’aménagement des voies municipales, la construction de deux ponts, la construction d'un forage dans l'enceinte de l'hôtel de ville. Et enfin, la création d'une taxe municipale, dite taxe sur la propreté que les commerçants seront désormais contraints de payer.

Le préfet du département du Ntem, Jean Claude Mounziegou Maloulah, s'est fait représenter par le secrétaire général de préfecture de Bitam, Jonas Edzang Bengono, à cette session budgétaire à laquelle a également pris part le président du conseil départemental du Ntem, Lambert Edou.

Toutefois la majorité des conseillers ont tenu à féliciter le maire Jules Mbele Asseko pour tous les efforts qu'il ne cesse de déployer depuis qu'il est à la tête du conseil municipal de Bitam. D'avril à Décembre 2019, il a réussi à faire passer cette institution locale du quatrième au sixième groupe.

Tania Lewoussi/FSS

 

Covid-19: «Neuf personnes sur dix n’ont aucun signe de la maladie» (Pr Jean Bernard Lekana Douki)

Article précédent

Lutte contre la Covid-19: le gouvernement  appelle à nouveau à une prise de conscience 

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Woleu-Ntem