ActualitéFaits divers

Affaire Ngueba Sounda-Lu Gaochao : la famille du défunt va interjeter appel

0

La famille de Loïs Ngueba Sounda, jeune gabonais de 28 ans fauché au carrefour Sni (Owendo), dans la nuit du samedi 28 août par un véhicule roulant à vive allure, est tombée des nues après le verdict.

Lu Gaochao, manager du groupe groupe Sunly/Sunry Gabon, spécialisé dans le bois, a été condamné lundi 20 septembre  à huit mois de prison, dont six avec sursis, au terme d’un procès plutôt expéditif. Et pour cause, les procès-verbaux de la police ne comportaient pas les délits de fuite et conduite en état d’ivresse !

Pourtant selon les premiers éléments du constat, le prévenu, qui paraissait avoir beaucoup bu avait pris la fuite, avant d’être rattrapé par les policiers de la BAC (brigade anti criminel) à son domicile du quartier Razel, à Owendo. Mais la seule charge retenue contre lui sera l’homicide involontaire. Une “injustice” que la famille du défunt ne supporte pas.

Nous sommes persuadés qu’il a corrompu les policiers en charge du dossier au commissariat d’Owendo, car tous les éléments du dossier ne figurent pas sur les PV“, a déclaré un membre de la famille outré, ressassant les faits.

Dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 août 2021, le jeune Loïs Ngueba Sounda rentre paisiblement chez lui à Derrière la Pédiatrie, après avoir passé sa journée en famille du côté de la cité SNI. Alors qu’il emprunte un chemin qu’il connaît parfaitement, Loïs n’arrivera jamais chez lui. Il mourra sur le champ, après avoir été percuté par un véhicule de marque Toyota Land cruiser V8.

Après le choc, le chauffard prendra la fuite, avant d’être rattrapé par les policiers devant son portail à Razel. Il sera conduit dans un premier temps au Centre hospitalier universitaire d’Owendo (CHUO). Selon la famille, un témoin assis à côté de lui au CHUO affirme qu’il sentait l’alcool et la cigarette…

Que s’est-il passé dans ce commissariat pour qu’une course poursuite aussi rocambolesque, devant témoins, ait pu se solder par un PV aussi expéditif que laconique ?“, s’interroge un ami de la victime, seul enfant de sa mère qui laisse 2 orphelins.

LPM

Covid19 au Gabon : vers un renforcement tous azimuts de la risposte

Article précédent

Electricité: vers la construction d’une centrale thermique de 120 mégawatts à Owendo

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité