ActualitéSociété & Culture

UE-Gabon : Le point de la coopération dans le domaine judiciaire évoqué au ministère de la Justice

0
Le point de la coopération dans le domaine judiciaire au menu.

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux et Chargé des Droits de l’Homme, Erlyne Antonela Ndembet-Damas, a accordé une séance de travail, ce mercredi 14 juillet, à la directrice générale du Service européen d’Actions extérieures, Rita Laranjinha, qu’accompagnaient l’Ambassadeur de l’Union Européenne (UE) au Gabon, Bento Pais Rosario, et Forté Jean Jacques, chef de section du pôle de l’Union Européenne.

Au cours de cette séance de travail, le ministre de la Justice et ses invités ont fait le point de la coopération entre l’Union européenne et le Gabon, dans le domaine de la Justice. Il était également question de préparer la coopération à venir avec la République Gabonaise, dans le cadre de la continuité des projets déjà entamés.

L’Union européenne prépare un nouveau cadre de coopération avec ses partenaires. Ainsi, les parties ont identifié trois domaines de coopération privilégiés pour les années à venir. Les domaines de la transition verte, de la création d’emploi et de la gouvernance ont été retenus.

Revenant proprement dit sur le dossier Union européenne-justice, l’Ambassadeur de l’Union Européenne est revenu sur le projet de loi concernant la Commission nationale des Droits de l’Homme et pour lequel l’UE a apporté un appui technique à la demande du gouvernement gabonais.

Rita Laranjinha a salué les progrès du Gabon en matière de respect des Droits de l’Homme, tout en se félicitant de l’engagement de ses dirigeants. «Il y a une volonté positive des autorités gabonaises à œuvrer en faveur du respect des Droits de l’Homme et l’Union européenne entend davantage accompagner le Gabon», a-t-elle dit.

Le membre du gouvernement gabonais a, quant à elle, tenu à réaffirmer la volonté du Gabon à œuvrer davantage en faveur du respect des droits de l’Homme. Il s’agit d’une volonté du président de la République, Ali Bongo Ondimba, partant celle du Gouvernement, qui participe à l’apaisement social, a-t-elle conclu.

FSS (Source ministère de la Justice)

Covid-19 : l’Afrique franchit la barre des 6 millions de cas

Article précédent

France : Une fête nationale marquée par le défilé militaire et la lutte contre la covid-19.

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité