Sports

Tim Remanda: «Nous souhaitons repartir sur de nouvelles bases»

0

Candidat déclaré à l’élection pour la présidence de la Fédération gabonaise de basketball (Fégabab), Tim Remanda s’est entretenu ce lundi 7 décembre à Libreville avec la presse pour évoquer son projet, mais aussi ses ambitions pour redonner vie à une discipline en perte de vitesse tant sur le plan national qu’international. 

Celui qu’on dit difficile d’accès et pas très souvent ouvert à la presse a décidé de «briser» ce cliché et répondre par les actes en conviant le temps d’un café presse à son domicile pour échanger avec les hommes et femmes de médias sur sa candidature à la présidence de la Fédération gabonaise de basketball (Fégabab), et certains aspects entourant le déroulement de cette élection, dont l’épineuse question liée aux statuts devant encadrer celle-ci. 

D’ordinaire très réservé et discret, l’ancien basketteur gabonais a évoqué plusieurs contours de cette élection qui passionne tant dans le milieu, accompagné qu’il était durant cet exercice de son directeur de campagne, Dorland Bonango, histoire aussi d’officialiser cette longue et fusionnelle collaboration entre «grand et petit frère», comme l’ont d’ailleurs si bien qualifié les principaux concernés. 

C’est ainsi que Tim Remanda en a profité dans la continuité pour présenter sommairement son programme d’actions baptisé «Face», lequel repose sur quatre piliers à savoir, formation, autonomisation, compétitivité et engagement. L’objectif étant de remettre tout à plat et redonner vie à une discipline qui sommeille depuis quelques années. Grâce à la relance des compétitions des jeunes. Et pour y parvenir, le candidat Remanda mise sur une recette qui a plutôt fait ses preuves et produit de bons résultats dans la province du Haut-Ogooué, avec Manga BB, auteur d’une razzia lors des précédentes compétitions toutes les catégories confondues. «On ne va pas changer une formule qui gagne», a-t-il estimé.

Ce dernier s’est également penché sur l’épineuse question liée aux statuts devant réguler cette élection. Des statuts qu’il a jugés non conformes à la réalité et le contexte du basketball gabonais et dont il attend la décision de la tutelle avant tout éventuels recours. «La tutelle ne s’est pas encore prononcée sur la question des statuts. Nous attendons que le ministère donne la conduite à tenir», a-t-il affirmé.

Notons que Tim Remanda aura comme adversaire Willy Asseko lors de cette élection qui aura lieu le 19 décembre prochain.   

Fusher Edzang

Port-Gentil: 4 sujets étrangers arrêtés pour vol via airtel money

Article précédent

Le ministre Jean Marie Ogandaga démissionne du gouvernement 

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports