ActualitéÉconomie

Sommet du pétrole d’Abuja : la stratégie gazière du Gabon présentée par le ministre Massassa

0
Photo de famille des participants au sommet du pétrole d'Abuja.

La question de la transition énergétique, notamment du gaz, a été au menu des échanges entre les différents ministres en charge des Hydrocarbures présents du 7 au 10 juin écoulés au sommet international du pétrole d’Abuja dans la capitale du Nigéria (NIPS en anglais). Le ministre Vincent de Paul Massassa a profité de cette occasion pour présenter la stratégie gazière du Gabon.

Dans la capitale nigériane, le ministre Vincent de Paul Massassa et ses homologues du Nigeria, de la RDC, du Ghana, de la Guinée-Equatoriale, ont animé un panel sur la transition énergétique en Afrique. Il était question pour chaque pays de décliner les politiques et les efforts fournis pour aller vers des énergies plus propres, notamment le Gaz.

Lors de son intervention, le ministre gabonais du Pétrole a relevé les efforts fournis par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, dans la lutte contre le réchauffement climatique. Des efforts, a-t-il indiqué, reconnus et soutenus par la communauté internationale. Cet engagement du chef de l’Etat gabonais se traduit sur le plan national par l’inscription, dans le Plan d’Accélération de la Transformation (PAT), de la stratégie gazière.

Le ministre Vincent de Paul Massassa (à droite) lors de son exposé.

A cet effet, une task-force de la stratégie gazière a été mise en place. Les travaux de ladite task-force ont été lancés en mars dernier afin d’aboutir à une stratégie nationale du gaz, avec pour entre autres objectifs, la transformation du gaz en énergie propre.

«Des investissements sont en train d’être consentis pour que le gaz, qui naguère était torché, soit exploité à bon escient», a expliqué Vincent de Paul Massassa au cours de son exposé. Non sans ajouter que les installations d’exploitation et de stockage, en cours d’érection, devraient permettre une augmentation de la production en gaz butane et une meilleure couverture du pays en terme de distribution.

La rencontre d’Abuja a également constitué une aubaine pour le ministre du Pétrole, qui a présenté la richesse du bassin sédimentaire gabonais et le caractère attractif du nouveau code du secteur pétrolier au Gabon.

Le Sommet international du pétrole du Nigéria (NIPS) est une plateforme permettant aux acteurs de l’industrie des secteurs public et privé d’interagir, de traiter et d’élaborer un programme pour le gouvernement et de soutenir le rôle du Nigéria dans la mobilisation d’autres acteurs mondiaux pour relever les défis de l’industrie pétrolière et gazière. C’est aussi l’occasion d’échanges fructueux et de partage d’expériences entre pays africains producteurs de pétrole.

Herman Ulrich NGOULOU (Source: ministère du Pétrole)

Trafic d’ivoire : deux individus arrêtés à Kango

Article précédent

Minvoul : Le Haut-Ntem oubliée de la tournée du ministre de l’Energie

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité