Économie

SEEG: Livraison des travaux d’extension du réseau d’électricité dans le 5ème arrondissement

0

Inscrits dans son plan d'urgence 2020, la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a annoncé ce 30 septembre à Libreville, la livraison des travaux de renforcement, d'extension et de sécurisation du réseau d'électricité de Mindoubé 1 à Mindoubé 3, dans le 5ème arrondissement de la commune de Libreville. 

Financés par la Société d'énergie et d’eau du Gabon (SEEG) à hauteur de 120 millions de francs CFA, les travaux d'extension et de sécurisation du réseau d’électricité ont consisté précisément en l’extension du réseau HTA sur un linéaire de 600 mètres; en la construction d’un réseau BT sur un linéaire de 3000 mètres; en la création d'un poste HTA/BT sur un linéaire de transfert de 150 branchements existants.

Selon la SEEG, ces travaux qui sont venus remplacer le poste de distribution public qui alimentait uniquement la zone autour de Mindoubé 1 au niveau du cimetière et de la grande décharge, ont impacté près de 1800 abonnés déjà raccordés et visent autour de 4500 abonnements dans ledit réseau.

«Le besoin s'est fait ressentir dans la zone. Et on a trouvé le point qui permet d'alimenter plusieurs personnes qui sont autour. Par rapport aux besoins, qui se font ressentir et le danger que les câbles anarchiques d’après-compteurs qui causaient beaucoup d’incidents, dans la dynamique du directeur général, on a trouvé utile de déplacer et trouver un autre coin pour la distribution de l'électricité. Pour le faire, il faut prendre la moyenne tension de 20 Kilovolts qu'on amène à un endroit pour la transformation à la tension d’utilisation domestique de 400 volts. À présent, on a cinq départs différents qui vont à des endroits différents, et aujourd'hui chacun peut maintenant s’abonner le plus proche possible de sa maison», a expliqué le Chef de division de la distribution d’électricité, Ondo-Ekomy Guy Noël.

Pour la population qui a vécu le calvaire depuis des années au regard de l'installation des compteurs à des kilomètres de leurs habitations, ces travaux viennent leur réconforter à travers les dépenses, mais aussi de sécurité. 

«Avant nos compteurs se trouvaient à près de 800 mètres de nos domiciles. Avant, il y a des gens qui se connectaient sur nos câbles, maintenant aujourd'hui nous voyons que nos unités mettent plus de temps, car désormais nos compteurs sont installés sur nos murs. Pendant les coupures nocturnes, on ne pouvait pas sortir au risque de se faire agresser. Donc, nous remercions la SEEG et que le gouvernement leur donne encore des possibilités pour qu'ils puissent élargir davantage ce réseau», a déclaré un riverain. 

D’autres opérations similaires sont en cours à Libreville et à l’intérieur du pays afin de poursuivre l’augmentation du taux de desserte et la sécurisation du réseau sur d'autres sites sujets aux mêmes problématiques. Pour l'heure, les habitants de ladite zone sont invités à se rendre à la SEEG pour l’achat de compteurs.

Florine Angue
 

Lutte contre la criminalité: Des efforts nécessaires à faire!

Article précédent

Lutte contre les inégalités de genres: Ali Bongo reçoit le rapport final

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Économie