0

La cour d'appel judiciaire de Port-Gentil, la capitale provinciale de l'Ogooué- Maritime (Ouest), a condamné, dans sa 43ème affaire des sessions criminelles, Dominique Essombet Magosso, à 5 ans de prison avec 100 000 francs CFA d'amende. Son complice étant mort en prison, seuls ses propos prononcés en enquêtes préliminaires ont été lus lors de la session.

Les faits remontent au 14 septembre 2017 dans la journée, lorsque sieur Abara Godwin (la victime) et son aide chauffeur Jeffry Mouloungui, à bord d'un camion, se rendaient au quartier Tchengué, dans le 4ème arrondissement de la commune de Port-Gentil, pour livrer la boisson à une cliente.

En regardant dans le rétroviseur Abara Godwin avait remarqué qu’il y avait une personne à l'arrière du camion. S’étant ensuite arrêté, il était descendu du véhicule. Après avoir fait le constat de la disparition de trois bouteilles de petits jus, il avait essayé d'interpellé l'indélicat. 

Pendant qu’il était s'adressait au jeune découvert à l'arrière du camion, un autre lui avait arraché de force la sacoche qu’il avait sur lui, mais il avait opposé une résistance. Se rendant compte de la résistance de Godwin Abara, un autre jeune lui avait administré un coup de poing au visage, pendant que l'un des leurs pointait le couteau dans sa direction. L'un d'eux avait fini par lui arracher le sac dans lequel il y avait une somme de 500 000 francs CFA et un téléphone de marque Samsung, ainsi qu'une carte de séjour. Le lendemain, sieur Abara Godwin s’était rendu  au commissariat central de Port-Gentil pour porter plainte contre X. L'enquête diligentée à cet effet avait conduit à l'arrestation des nommés : Essombet Magosso Dominique et Boma Robacky Fred.

Auditionné, la victime avait affirmé que les deux inculpés faisaient partie de ceux qui l'avaient volé. Lors de la première comparution Essombet M.D avait reconnu avoir participé au vol perpétré contre Abara Godwin et il était revenu sur ses aveux antérieurs en alléguant que c’est lui qui avait aussi pris le sac. Boma Robacky Fred, quant à lui, avait nié avoir participé au vol et avait seulement reconnu avoir été présent sur les lieux au moment des faits et qu'il avait reçu un petit jus et une somme de 5000 francs CFA provenant du butin. Le 06 décembre 2017, le juge d'instruction avait rendu une ordonnance de transmission de pièce au parquet. Et le 20 novembre 2018, Essombet M. D et Boma R.J ont été renvoyé devant la cour criminelle. 

L'accusé Fred Boma Robacky étant décédé en détention, seules ses déclarations faites en enquêtes préliminaires ont été lues lors de leurs comparutions en sessions criminelles du 20 avril dernier. A cet effet, la cour d'appel a donc condamné Essombet M.D à 5 ans de prison et à payer amende de 100 000 francs.

Patricia Mekui
 

Ali Bongo Ondimba participe au Sommet des Leaders sur le Climat

Article précédent

Des nouveaux cadres statutaires à la tête de la Comifac

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *