ActualitéPolitique

Nécrologie : décès de Catherine Mapagha à 102 ans

0
Marie Catherine Mapaga meurt à l'âge de 102 ans.

Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a perdu, ce vendredi 5 août, une de ses ferventes et plus anciennes militantes, Marie Catherine Mapaga, originaire de la province de l’Ogooué-Lolo, au sud-est du pays.

Sitôt après l’annonce du décès de Marie Catherine Mapaga, on pouvait lire sur la toile plusieurs messages de condoléances et de compassion à l’endroit de sa famille, en guise d’hommages à cette militante “historique et exemplaire” du parti au pouvoir, dont celui du Secrétaire général du PDG, Steeve Nzegho Dieko.

C’est avec une vive émotion et une profonde douleur que j’apprends la disparition de la Camarade Catherine Mapaga, militante de la première heure du Parti Démocratique Gabonais (PDG). Mes pensées se tournent vers sa famille, ses enfants et ses petits-enfants. Je partage avec eux la même peine en ce moment de deuil et les assure de mes sentiments les plus affectueux. La province de l’Ogooué-Lolo, en particulier et le Gabon en général viennent de perdre l’une des icônes du PDG”, a-t-il écrit.

Catherine Mapaga, c’est plus de 50 ans de militantisme, d’abnégation et de détermination, signes forts qui devraient inspirer les générations futures“, a-t-il ajouté.

Au nom du Distingué Camarade Président, Ali Bongo Ondimba, au mien propre, y compris le Secrétariat Exécutif et l’ensemble des militantes et militants du Parti Démocratique Gabonais, j’adresse mes sincères condoléances à la famille éprouvée et l’assure de mon soutien total durant cette douloureuse épreuve. Qu’elle repose en paix“, a-t-il conclu.

La militante a été la première femme à avoir mis sur pied un groupe socioculturel baptisé «Misséma», pour chanter pour le PDG. Elle puisait son inspiration dans le rite «Lissimbou», très répandu dans sa province d’origine.

Sa dernière apparition publique date de mars 2020, date à laquelle les militants du PDG de l’Ogooué-Lolo avaient célébré les 100 ans de cette militante de la première heure, au siège du parti à Libreville.

SN/FE/FSS/AGP

Oyem : un braquage à domicile échoue à Mvomayop

Article précédent

Education : les écoles privées laïques irrégulières bientôt traquées 

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité