Sports

Panthères du Gabon: Aaron Boupendza, le facteur x ?

0

Avec l’absence de Pierre Emerick Aubameyang sur le front de l’attaque, Aaron Boupendza devrait probablement occuper ce poste, le dimanche 11 octobre prochain lors de la rencontre amicale face au Benin. 

Exit Axel Meye, Yohan Lengoualama ou encore Malick Evouna dans la liste des 23. Impossible donc de ne pas se rendre à l’évidence. Aussi, en l’absence de Pierre Emerick Aubameyang pour cause de blessure contractée à la cheville, Patrice Neveu n’avait désormais plus trop d’options au moment de choisir son véritable avant-centre en prélude au match amical du dimanche 11 octobre prochain face au Benin. 

Sauf véritable révolution tactique ou concours de circonstances malencontreuses qui pourrait en effet l’écarter du onze de départ, ce serait bel et bien Aaron Boupendza qui devrait prendre la place de Pierre Emerick Aubameyang, dans une configuration qui le verrait évoluer dans un trio offensif aux cotés de Denis Bouanga et Jim Allevinah. A condition bien sûr que le sélectionneur de l’équipe, Patrice Neveu, reste fidèle à sa philosophie de jeu et à son système articulé en 4-3-3, certes modulable, mais qui a déjà fait ses preuves lors des deux premières rencontres des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations Total-Cameroun 2021 à Kinshasa en République Démocratique du Congo (0-0) et à Franceville face à l’Angola (2-1). 

Une titularisation à venir qui ne devrait pas tant faire grimper la pression sur les épaules du premier buteur du Gabon, le 17 novembre 2019 face à l’Angola. Une rencontre durant laquelle l’ancien mounanais, repositionné sur le flanc droit de l’attaque, en lieu et place de Jim Allevinah, avait sorti le grand jeu en se montrant assez combatif et impliqué dans l’ensemble. 

Et, loin des énormes déceptions dont il nous avait habitués lors de ses précédentes sorties, Aaron Boupendza avait, ce jour-là, livré l’une de ses plus belles prestations en équipe nationale en étant dans tous les bons coups. Une copie remarquable, particulièrement convaincante, qui n’avait laissé personne insensible au sein d’un groupe, au sein duquel il entend bien évidemment aussi jouer les premiers rôles. Mais en a-t-il réellement les moyens? 

Pas barré par une quelconque concurrence en attaque, celui qui a signé tout récemment du côté du club turc d’Hatayspor, a souvent été présenté sur le plan national comme l’un des futurs grands espoirs de Panthères du Gabon. Grâce notamment à un potentiel énorme et une marge de progression assez intéressante. Ce qui lui avait d’ailleurs valu un enrôlement du côté des Girondins de Bordeaux en Ligue 1, avant d’être libéré dernièrement à l’amiable en raison d’un comportement qui ne cadre pas très bien souvent avec l’univers professionnel. Et c’est justement à ce niveau que semble encore pêcher le joueur de 24 ans.

Fusher Edzang
 

CEEAC : Gilberto Da Piedade Verissimo fait le point de sa mission en Angola

Article précédent

Le conseil municipal de Libreville enregistre un solde de plus de 25 milliards FCFA exercice 2018

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports