Woleu-Ntem

Oyem : Obiang Ndong défend les projets du PAT en matière de santé dans sa province

0
Photo DR.

Oyem (Nord), le 17 nov. 2022 (AGP)- Le ministre de la santé Dr Guy Patrick Obiang Ndong a défendu mercredi à Oyem, le chef-lieu du Woleu-Ntem, les projets engagés dans le cadre du Plan d’accélération de la transformation (PAT), dans le secteur de la santé

Dans un entretien à la presse, en marge de la mission conduite récemment dans la province du Woleu-Ntem par le vice-Premier ministre, Alain-Claude Bilie-By-Nze, le premier responsable de la santé au Gabon a indiqué que la mission s’est avant tout appesantie sur les villes d’Oyem et Mitzic, où trois projets sont en cours de réalisation dans le secteur de la santé.

« Pour ce qui est d’Oyem nous avons en cours les travaux de réhabilitation et de transformation de l’hôpital d’Ebeigne (à un quinzaine de kilomètres d’Oyem,Ndlr) qui recueillait à l’origine les patients atteints de lèpre et qui est en passe de devenir un centre médical destiné à assurer les soins de santé aux populations riveraines de la zone. Nous avons également en cours, les travaux de réfection du centre médical urbain de la ville et nous avons profité de notre séjour pour visiter le centre hospitalier régional désormais doté d’un scanner de dernière génération, d’une mammographie, d’un équipement panoramique dentaire et des appareils de radiologie de dernière génération également » a-t-il expliqué, ajoutant que l’hôpital régional d’Oyem  est désormais une structure hospitalière à même de répondre aux besoins sanitaires des populations de la province du Woleu-Ntem et même de pays voisins. S’agissant de Mitzic dans le département de l’Okano, le membre du gouvernement a noté la transformation en cours, du centre médical de la ville en un hôpital départemental.

« D’une manière globale, c’est une mission qui démontre qu’il y a  un travail qui se fait aujourd’hui dans le cadre du PAT qui est le projet phare du président de la République et que le gouvernement, dirigé par le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, est en train d’implémenter sur l’ensemble du territoire national », a conclu Guy Patrick Obiang Ndong.

EMM/LPM

Congrès mondial des médias : les journalistes et les publics face aux «fake news» 

Article précédent

Oyem : des kits scolaires pour les apprenants du canton Ellelem

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Woleu-Ntem