ActualitéWoleu-Ntem

Oyem: Climat délétère à Radio 9

0
Le siège de Radio 9 à Oyem.

Rien ne va plus entre le personnel de la station provinciale de la Radio nationale à Oyem la capitale provinciale du Woleu-Ntem (Nord), et la directrice, Mme Mbazoghe Evouna, accusée de plusieurs maux.

Selon plusieurs sources, le bras de fer oppose Mme Mbazoghe Evouna, la directrice de la station provinciale de Radio Gabon, et la branche locale du syndicat national des professionnels de l’audiovisuel public (Synapap), représenté par Léopard Curtis Nze Obame.

Déjà l’année écoulée, la présidente nationale du Synapap, Mme Aminata Ondo avait effectué le déplacement d’Oyem afin de démêler les écheveaux de ce conflit, sans succès manifestement.

En effet, de sources proches du personnel de cette station de la Radio provinciale, un préavis de grève, avec ampliation, entre autres, à son président national du Synapap, a été, une fois encore, déposé le 27 mai dernier sur la table du directeur provincial de Radio 9 par le président local du syndicat.

Toute chose qui a conduit le ministre de la Communication, Antoine Anicet Mboumbou Miyakou à diligenter une mission à la Radio Oyem. Cette mission, composée notamment du directeur central des ressources humaines dudit ministère, Wilfried Meba, du conseiller juridique du ministre et de la présidente nationale du Synapap, a eu une séance de travail, une fois arrivée à Oyem, le 4 juin dernier, la veille de l’expiration du préavis de grève déposé par le syndicat.

Au terme de cette première rencontre à laquelle ont pris part toutes les parties dont Mme Mbazoghe, il fut convenu d’une autre séance de travail le lendemain, c’est-à-dire le 5 juin, afin de trouver des solutions en vue de réconcilier la direction de Radio 9 et son personnel, et ramener ainsi la sérénité au sein de ce média.

Malheureusement, le lendemain, la dirigeante de la radio ne s’est pas présentée, en dépit de la présence de la mission ministérielle dans la salle de réunion. Cette absence, mal interprétée par le personnel, aurait conduit celui-ci à voter majoritairement pour une entrée en grève, avec toutefois la mise en place d’un service minimum.

Dans la foulée, le personnel a fermé l’accès aux locaux de la radio, selon nos informations. Il n’en fallait pas plus pour que Mme Mbazoghe sollicite l’intervention des forces de l’ordre pour mettre un terme à ce blocus.

Au moment où nous mettons sous presse, le directeur de la Radio 9 a convoqué l’ensemble du personnel de la station radio à une réunion.

Notons qu’il est reproché à la direction, la non perception par le personnel de la dotation de la prime Covid-19 allouée par la direction générale, le compte rendu de l’utilisation des fonds issus de la location du pylône de la Radio par Moov Africa, la réintégration des agents suspendus depuis deux ans et l’instauration du dialogue social avec le personnel.

Ernest Mvie Mendame

L’opposant Jean Eyéghé Ndong reçu par Ali Bongo Ondimba

Article précédent

Une fusion entre le RV, SDG et le PDG en gestation

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité