0

Le bureau du surveillant général du lycée public Daniel Hubert N'nah Ekamkam  d’Ovan, chef-lieu du département de la M’voung dans la province de l’Ogooué-Ivindo (Nord-est), a été, le week-end dernier, le théâtre d’un cambriolage au cours duquel les malfrats auraient emporté une somme de 123.000 F CFA issue de la vente des tenues scolaires et cinq portables des élèves confisqués auparavant par les surveillants.

Une plainte contre inconnu a été déposée à la brigade de gendarmerie de la localité par le proviseur dudit établissement.

Selon des sources proches du dossier à la brigade de gendarmerie, des soupçons pèseraient sur les propriétaires des téléphones confisqués la veille par le surveillant général. 

Les responsables de l’établissement annoncent des sanctions sévères aux élèves impliqués dans ce cambriolage.

PEN/NMM

La hiérarchie du PDG en conclave sur sa deuxième feuille de route 

Article précédent

Prison centrale: Pascal Oyougou et Roger Owono Mba  libérés

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *