Ngounié

Mouila : une épicerie vandalisée par des malfrats

0
A Mouila, il ne se passe plus un seul jour sans que l’on enregistre des cas de vols, viols et autres faits qui incommodent la société.

Dans la nuit du 10 au 11 mai, au quartier Mukum-Nabuala dans le premier arrondissement de la commune de Mouila, capitale provinciale de la Ngounié, une épicerie appartenant à Zacharie Ali Mbang de nationalité tchadienne a été mise en sac par des inconnus qui ont apporté dans leur basse besogne plusieurs sommes d’argent, des téléphones de dernière génération, des appareils électroménagers, des vivres et bien d’autres.

Selon la victime rencontrée en chaudes larmes, les malfrats ont profité de son absence vers 2 heures du matin pour opérer en passant par un trou du plafond et ont atterri dans la boutique avant de casser le coffre, retirant par la suite toute la recette de la journée. Le montant soutiré est fixé à plus de 75 000 frs CFA. Ensuite, ils ont pris de la marchandise (produits de première nécessité), 2 téléphones portables digitaux de luxe, dont l’un servait à la transaction de crédits de téléphonie mobile et d’argent personnel pour un montant de plus de 400 000 frs, tandis que l’autre digital qui servait à passer ses coups de fils possédait également de l’argent.

Les délinquants ont poursuivi leur forfait en s’emparant de l’écran plasma 32 pouces et certains produits ont été retrouvés sur le plafond, d’autres abandonnés dans la cour à l’exemple de leur propre téléphone, mais sans puces. Chez le voisin, bailleur du boutiquier, ils ont volé un gros baffle de son bar et consommé des boissons, avant de fondre dans la nature. Seulement, des jeunes fumeurs avaient un jour menacé le boutiquier, parce qu’il leur refusait des ’’bons’’ de cigarette et habiteraient les environs.

Après constatation des faits en matinée, une plainte contre x a été déposée auprès des autorités judiciaires, afin de mettre hors d’état de nuire ces bandits de grand chemin qui écument les rues de Mouila et non encore rattrapés. Mais, il faut noter que dans la ville, il ne se passe plus un seul jour sans que l’on enregistre des cas de vols, viols et autres faits qui incommodent la société.

IPK/JPM/AGP-Mouila

National-Foot: CF Mounana tombe face à Pélican et l’US Bitam piétine Akanda FC

Article précédent

Mohammed VI adresse un ordre du jour aux Forces armées royales

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Ngounié