Ngounié

Mouila : Marie Louise Kombila échange avec sa base politique

0

Le membre du Conseil national du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), membre de la fédération ’’Moukagni Moukala’’ de la commune de Mouila, la capitale provinciale de la Ngounié, Marie Louise Kombila épouse Enié, a échangé le week-end écoulé dans la localité, sur des sujets de proximité avec des jeunes et femmes du troisième âge des trois fédérations que compte sa formation politique dans le premier arrondissement.

Dans l’esprit militant de toujours raviver la flamme du parti auprès de sa base politique et susciter l’adhésion des indécis, ce cadre s’est entretenu avec des jeunes des fédérations A, B et C devenues fédérations «Moukagni Moukala», «Georges Mbembo» et «Jean Baptiste Mozade» des noms des anciens notables décédés, mais surtout militants ayant occupé des grandes fonctions au sein du PDG, pour discuter en tant que mère sur des sujets de proximité (probité morale, droits de l’enfant, école, politique), ainsi que la santé, avec la nouvelle pandémie du Covid-19 qui ne cesse de se propager à traverse les frontières, avant de leur distribuer des solutions hydro alcooliques. 

Sans ambages, elle leur a demandé d’y demeurer et de croire en la politique du ’’Distingué camarade président Ali Bongo Ondimba, seul capitaine du bateau Gabon’’ et d’inviter les autres à s’engager dans ce parti de masse pour le consolider. 

Consciente que le vécu des anciens avec le strict respect des aînés n’est plus celui de l’actuel mode de vie, Mme Enié les a exhortés au civisme, leur rappelant qu’ils ont des droits inaliénables souvent méconnus par certains parents ou tuteurs et parfois eux-mêmes. 

L’école et la santé n’ont pas été en reste, sauf qu’elle a insisté sur l’application stricte des mesures barrières édictées par le gouvernement via l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour éviter d’être contaminés ou de propager le Covid-19. 

En retour, les jeunes l’on rassuré de leur soutien militant et ont dit apporté des voix utiles au prochain candidat du PDG à l’élection présidentielle de 2023.

Ensuite, le tour est venu aux femmes du troisième âge auxquelles elle a apporté le même message. Ainsi, elle a distribué des gels de solution hydro alcoolique, des bassines à grande capacité et du matériel des travaux champêtres (limes, machettes…). Ces femmes ont dit ne ménager aucun effort pour soutenir le pouvoir en place.

Dans son élan d’activités, elle a visité les fédérations de cet arrondissement en compagnie du membre du Conseil national local, Hélène Migombé épouse Idiata, des responsables Servais Mamfoumbi de la fédération ’’Moukagni Moukala’’, Didas Bouka de la fédération ’’Georges Mbembo’’ et Stéphane Mondjo de la fédération ’’Jean Baptiste Mozade’’, où elle a été satisfaite des échanges avec ces populations. 

Mais avant, elle avait présenté ses civilités au maire de la commune Jean Norbert Diramba et au secrétaire provincial du PDG dans la Ngounié, Hilaire Nzikouné.

JPM
       
 

«L’organisation d’une élection nécessite des moyens financiers» (Me Alain Nziengui Iwangou)

Article précédent

Immigration clandestine:118 migrants interpellés au nord de Libreville

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Ngounié