0

Nommé à la fin du mois de février dernier, Emmanuel Nfoua Bidzo, le chef du village de Bifoula dans le district de Bolossoville dans la province du Woleu-Ntem (Nord), a été installé dans ses nouveaux habits récemment.

C'est au cours d'une cérémonie publique présidée par Magloire Mengandi Missilie, le sous-préfet du district de Bolossoville, qu’Emmanuel Nfoua Bidzo a officiellement pris ses fonctions.

Cette installation, à laquelle ont pris part de nombreux habitants de cette agglomération rurale, a eu pour cadre le domicile de l'impétrant, à qui le sous-préfet n'a pas manqué de prodiguer les conseils d'usage, circonstanciels.

«Vous êtes désormais un auxiliaire de commandement. A ce titre, vous êtes chargé de veiller au respect des lois et règlements de la République dans votre circonscription administrative (…) car vous êtes le représentant du pouvoir central», a-t-il expliqué au nouveau chef du village, l'appelant à signaler aux forces de l'ordre la présence de tout individu suspect dans le village, dans le cadre de la lutte contre l'immigration clandestine.

En retour, Emmanuel Nfoua Bidzo s'est dit honoré du choix porté sur sa modeste personne pour assurer cette responsabilité dans ce village dépourvu de chefferie depuis le décès de son prédécesseur en 2014.

M. Bidzo a promis de tout mettre en œuvre pour mériter cette promotion. Il a également demandé au sous-préfet d'être son interprète auprès du gouverneur de la province du Woleu-Ntem, afin de lui transmettre ses remerciements.

Notons que le district de Bolossoville est un regroupement de sept villages. Il est peuplé d'environ cinq cents âmes.

Ernest Mvie Mendame.
 

Éducation : quid de l’orientation en milieu scolaire ?

Article précédent

Covid-19 : La lassitude des Oyemois

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *