ActualitéSports

Mini-foot : Le Gabon s’active déjà pour la Can 2021 au Nigéria

0
Mini-foot-Gabon
Le bureau directeur de la Fégamif.

Dans l’optique de préparer cette compétition qui se disputera du 5 au 17 juillet prochain à Ibadan au Nigéria, la Fédération gabonaise de Mini-foot (Fégamif), a échangé mercredi, avec les entreprises ayant des équipes corpo sur les enjeux et les modalités de préparation de cette Coupe d’Afrique de football réduit.

C’est peut-être un terme méconnu pour certain, mais le mini-foot existe depuis des années et se pratique partout dans le monde et, l’Afrique n’est pas en reste. En vue de réglementer cette activité sportive au Gabon, pratiquée par les travailleurs à travers des équipes dites corpo, une fédération vient d’être créée, elle est dirigée par l’ancien président du Canon 105, le Colonel Lucien Nazaire Apanga.

La Fédération gabonaise de Mini-foot (Fégamif), déjà affiliée à l’instance continentale, fait partie des seize nations invitées à participer à la prochaine Coupe d’Afrique des nations de la discipline qui se jouera au Nigéria dans la ville d’Ibadan, dans l’Etat d’Oyo.

A un mois de cette épreuve, le bureau fédéral s’est entretenu avec certaines entreprises de la place qui regorgent, en leur sein, des équipes corpo. C’était hier, mercredi 02 juin à Libreville à la Chambre de commerce. Au cours de cette rencontre, les chefs d’entreprises ou leurs représentants ont été largement édifiés sur les modalités de ce tournoi et comment sera constituée la sélection nationale des Panthères.

Claude Albert Mbourounot, Directeur technique national de la Fégamif, qui a la mission de mettre sur pied cette équipe en sélectionnant les quinze joueurs qui représenteront le Gabon à cette Can, devra s’appuyer sur le vivier existant au sein des équipes corpos habituées à disputer les compétitions localement.

Les membres du bureau directeur et les responsables d’entreprises posant à la fin de la rencontre.

En effet, la mise en place de la sélection nationale se fera en trois phases comme l’a précisé le technicien gabonais : «Etant donné que ces entreprises ont déjà organisé des compétitions par le passé, nous allons nous appuyer sur elles, pour retenir les éléments qui nous semble opportun et susceptibles de pouvoir représenter notre pays dans sa première présélection qui sera composée de 80 joueurs. Ensuite, une deuxième présélection de 20 éléments. Enfin, nous retiendrons 15 joueurs pour la sélection qui sera prête une semaine avant la Can», a détaillé M. Mbourounot, à l’AGP.

Au cours de cette première sortie de la Fégamif, M. Apanga a pris le soin de rassurer ses hôtes, que la structure qu’il dirige avec Patrick Nguéma Edou est une structure légalement constituée qui a pour but de réglementer la pratique du mini-foot au Gabon.

Soulignons que la Fédération gabonaise de Mini-foot est cette structure légale qui encadre et anime le football à effectif réduit sur la moitié d’un stade de football. La Confédération africaine est basée à Tunis en Tunisie et le siège mondial en République Tchèque.

Kennedy ONDO MBA

Akewa Accélérateur : Soutenir l’entrepreneuriat social auprès des jeunes

Article précédent

Gabonais du Canada: «Nous sommes disposés à mettre en relation toute ville africaine avec des experts de la diaspora» (Dieudonné Ella Oyono)

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité