ActualitéOgooué-Ivindo

Makokou : un père se suicide après avoir tenté d’abattre l’un de ses fils

0
L'hôpital de Makokou où le blessé a été admis.

Jacques Métoba, gabonais dont l’âge n’est pas connu, est mort samedi par pendaison dans un campement d’or non loin du village Ntsengkele, environ 50 km de Makokou (le chef-lieu de province de l’Ogooué-Ivindo), selon des sources concordantes.

Selon ces sources, une banale dispute autour d’une motopompe est à l’origine de cette situation. Le refus de l’enfant de remettre la motopompe à Metoba, qui aurait été également brutalisé, l’a mis en courroux. Se sentant humilié, Métoba le père, muni de fusil de type calibre 12, a voulu abattre l’enfant irrespectueux.

Malheureusement c’est l’un des fils à sa femme, Yvon Wazié, la trentaine, qui tentait de le dissuader, qui va recevoir la décharge des plombs au niveau du pubis. Pourtant ce n’était pas lui qui était visé.

Parvenu au Centre hospitalier régional Omar Bongo Ondimba de Makokou (CHROBOM), le blessé a été immédiatement évacué à l’hôpital militaire de Libreville, où il a été admis au service chirurgie.

D’abord en cavale et conscient de l’acte criminel qu’il venait de commettre, Jacques Métoba s’est résolu à abréger ses jours par pendaison samedi.

Nicaise MAHOMBO MBELATA/ AGP-Makokou

Crésant Pambo, nouveau président du Comité national olympique

Article précédent

Collectivités locales : les maires du Gabon en conclave jeudi prochain à Franceville

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité