0

L'exploitant forestier chinois, Liu Yao Dun, alias Yan, est incarcéré à la prison centrale de Makokou, la capitale provinciale de l’Ogooué-Ivindo (Nord-est), depuis deux semaines, a-t-on appris ce vendredi de source judiciaire.

Selon la même source, ce ressortissant chinois est poursuivi pour vol de bois et escroquerie.

Un jeune exploitant forestier gabonais, Éric Ipotsi Ngadi, s'est plaint auprès du tribunal de première instance de Makokou du vol de son bois par ce chinois, par ailleurs gérant d'une usine de transformation de bois à Massaha, à 56 kilomètres de Makokou, selon une source proche du dossier.

L'affaire, qui est en instruction au tribunal de Makokou, suit son cours et l'homme d'affaires chinois bénéficie de la présomption d'innocence, a-t-on appris de la même source judiciaire.

En octobre 2020, Liu Yao Dun et l'ancien chef de cantonnement des Eaux et Forêts de Mekambo, dans le département de la Zadié, Marc Engangoye, avaient brièvement séjourné à la maison d'arrêt de Makokou pour vol de bois, escroquerie et exploitation illégale du Kevazingo (essence interdite à l'exploitation et à la commercialisation au Gabon).

A Makokou, Liu Yao Dun, qui est considéré comme un puissant opérateur économique ayant des soutiens de certains responsables politiques de la province de l'Ogooué-Ivindo, défierait les autorités locales.

Son usine de transformation de bois qui emploie de nombreux gabonais ne respecterait pas les dispositions du code du travail et de sécurité sociale en vigueur dans le pays. Un décès lié à un accident de travail avait été enregistré en août dernier et les blessés sont régulièrement transférés au centre hospitalier régional Omar Bongo Ondimba de Makokou (CHROBOM).
 
Nicaise MAHOMBO MBELATA

Session Criminelle : 11 ans de prison pour deux gabonais pour vol à main armée à Port-Gentil

Article précédent

Affaire EGCA/ Satram : dans l’histoire de la succession

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *