ActualitéMoyen-Ogooué

Madeleine Berre offre à 32 jeunes des formations de beauté

0

La députée du 1er arrondissement de la commune de Lambaréné, Madeleine Berre, a offert un renforcement de capacités et des kits aux jeunes entrepreneurs de sa circonscription électorale exerçant dans les domaines de la coiffure, le make-up et l’onglerie. Une façon de les autonomiser, par l’exercice d’une activité génératrice de revenus.

Du mardi 12 au jeudi 14 juillet dernier, 31 filles et 1 garçon de Lambaréné ont bénéficié de formations sur les nouvelles techniques de coiffure, de maquillage et d’onglerie. Des formations offertes par la députée du 1er arrondissement de Lambaréné, Madeleine Berre, par ailleurs ministre en charge de l’Emploi et du Travail, qui a engagé les compétences de trois professionnelles de l’institut de beauté Beautiful Makeup By Jess, partis de Libreville.

“Cette formation permettra à ces jeunes d’avoir un début d’autonomie. Avec cela, ils pourront désormais avoir une activité génératrice de revenus. Maintenant à eux de la rendre prospère”, a expliqué la bienfaitrice.

En effet, une telle initiative pourrait bien réduire le taux de chômage dans le pays, après une crise sanitaire qui a précipité plusieurs familles dans le désarroi. Une lueur d’espoir pour ces jeunes bénéficiaires qui n’ont pas manqué de dire leur gratitude envers Mme Berre. “Au cours de cette formation, j’ai appris des techniques que je ne connaissais pas. Un grand merci à madame le ministre pour cette initiative. Merci de motiver les jeunes à s’autonomiser et à entreprendre“, a lancé Charlène Mapendzi, maquilleuse.

Coiffeur, Jean Paul Koumba a dit être venu à cette formation pour renforcer ses capacités. “Les formatrices sont très patientes. Je souhaite que l’initiative soit pérenne, pour sauver la jeunesse gabonaise qui se livre à des pratiques malsaines dues au chômage”, a-t-il confié.

Au terme de la formation, les participants ont reçu des attestations et des kits de maquillage, de coiffure et d’onglerie d’une valeur de 100 à 200 mille FCFA chacun. Ce qui leur permettra de débuter leurs activités.

Cette action s’inscrit dans la politique de partage chère au chef de l’État Ali Bongo Ondimba. Mais surtout, dans son ambition d’endiguer le chômage des jeunes au Gabon, a expliqué l’initiatrice. Récemment déjà, Madeleine Berre avait organisé la formation au permis de conduire de 374 jeunes de Lambaréné. Mais aussi, la signature d’une convention entre l’Office national de l’emploi (ONE), la Direction générale des pêches et de l’aquaculture (DGPA) et l’entreprise Foberd Gabon, pour la formation de 14 jeunes aux métiers de la pisciculture, dans la station piscicole de Mbolet, à Lambaréné.

Laïka Naëlle MAGOURA

Makokou soumise aux coupures intempestives de courant

Article précédent

Oyem, Bitam et Mitzic privées d’électricité, les populations dans le désarroi

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité