Économie

Lutte contre le Covid-19 : La France donne plus de 3 milliards de F CFA au Gabon 

0

D'un montant de 5 millions d’euros, soit 3 milliards 279 millions 786 milles 593 francs CFA, ce montant versé par l'entremise de l'Agence Française de Développement (AFD) servira à renforcer le matériel médical et les capacités du personnel soignant.

Le Premier ministre gabonais, Julien Nkoghé Békalé, a échangé mardi avec l’Ambassadeur de France au Gabon, Philippe Autié, qui était accompagné de la Directrice régionale de l’Agence Française de Développement (AFD), Leaticia Dufay. Côté gabonais, on notait la présence des ministres d’Etat à la Défense nationale, Rose Christiane Ossouka Raponda, aux Affaires étrangères, Alain Claude Bilié-By-Nzé et du ministre de la Santé, Max Limoukou. Les échanges ont essentiellement porté sur l’aide d'un montant de 5 millions d'Euros, soit 3 milliards 279 millions 786 milles 593 francs CFA, que la France compte apporter au Gabon dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Selon Leaticia Dufay, ce montant qui constitue une partie de l’ardoise déployée dans le cadre du Projet d’Aide d’urgence Sanitaire (PAS), sera réaffecté à des actions de lutte contre le Covid-19. Il s'agira d’un projet qui vise quatre volets pour une meilleure prise en charge des patients: l’acquisition du matériel de réanimation, la formation dédiée aux personnels médicaux et paramédicaux, le pilotage de la crise et son aspect communication et sensibilisation.

Plus précisément, ce projet vise à fournir une capacité de réanimation de 60 lits pour traiter 60 personnes durant 21 jours. Ce qui nécessitera l’installation de moyens de réanimation sous tentes pour les hôpitaux qui seraient saturés. A entendre, le chef du projet, Alain Puidupin, celui-ci s’accompagnera d’une formation à l’Ecole d’Application du Service de Santé Militaire de Libreville pour les médecins-urgentistes et réanimateurs. Il va également intégrer les infirmiers et le personnel paramédical.

Pour sa part, le Gouvernement gabonais a salué cet appui apporté par la France par l’entremise de l'AFD. En effet, après avoir rendu hommage à ce partenariat multiforme, Julien Nkoghé Békalé a indiqué que pour s’en féliciter que l’initiative actuelle n’est qu'une succession d’appuis qu'apporte la France dans ce genre d’épidémie. Il en veut pour preuve le cas de l’épidémie d’Ebola.

FSS (Source presse Primature)

Lutte contre le Covid-19: L’OMS offre des équipements à la prison centrale de Libreville

Article précédent

Bitam: Une jeune dame présumée meurtrière de deux enfants de sa rivale

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Économie