ActualitéSociété & Culture

Les nouveaux bacheliers et les demandeurs d’emploi édifiés sur les corps de métiers

0
Les panélistes durant le forum.

Le lycée Mohamed Arissani de Libreville a servi de cadre le samedi 21 août écoulé, pour le déroulement de la première édition du Forum des Métiers et d’orientation, destiné principalement aux bacheliers, aux personnes en quête d’emploi et idées pour entreprendre.

Cette première édition du Forum des Métiers et d’orientation, parrainée par le Conseil Supérieur des Affaires Islamiques du Gabon (CSAIG), a permis à plus d’une centaine de personnes d’effectuer le déplacement pour le lycée Mohammed Arissani, dans l’objectif d’être édifiés sur les différents corps des métiers et leurs opportunités.

Les détenteurs du baccalauréat et des personnes en quête d’emploi, tous secteurs confondus, ont été pleinement enrichis par les panélistes, responsables des écoles supérieures, les professionnels du secteur de la santé, de l’éducation, de l’industrie et de l’ingénierie, secteur des sciences de gestion et des jeunes entrepreneurs invités à cette occasion.

«L’école que je représente ici, Hestim, basée au Maroc, offre des formations dans le secteur ingénierie et management avec possibilité d’embauche après un stage professionnel pour les meilleurs étudiants. Une opportunité inouïe pour ces jeunes bacheliers et diplômés», a fait savoir Moustapha, directeur général de la compagnie Africaines des Travaux Électriques.

Safi Bissagou Ndziengui, diplômée en psycho-motricité, a fait savoir que le forum a été très intéressant. «Nous avons suivi plusieurs panels avec différents métiers dans les secteurs santé, éducation et bien d’autres. Cela a été l’occasion de dire aux jeunes que l’on peut partir de rien pour aboutir aux grandes choses. Il suffit de travailler et de croire en soi. Le forum nous a également appris à saisir des opportunités et de nous inspirer des expériences des professionnels ici présents et cela vient réconforter le choix du métier que j’ai fait», a-t-elle expliqué.

Ils étaient nombreux à prendre part à cette première édition.

Pour Junior Mintoghe, nouveau bachelier, l’organisation de ce forum à l’approche de la rentrée des classes est également une opportunité. «Les formations proposées et les possibilités de concours sont vraiment avantageux pour nous, nouveaux bacheliers. Cela nous facilite le choix de ce que nous voulons faire pour nos études», a-t-il souligné.

Malgré l’absence de certains corps de métiers tels que l’informatique qui n’ont pas honoré à l’invitation, l’organisateur de l’évènement, Pambo Bello Kowir, s’est dit satisfait.

Au Gabon, le problème d’orientation dans le choix des métiers se pose avec acuité. Les jeunes sont délaissés, confrontés aux choix de ce qu’ils veulent faire et se dispersent dans des formations sans lendemain. De ce fait, l’organisation d’une telle initiative est à encourager et pérenniser. D’où la seconde édition qui se déroulera l’an prochain.

Therre Yasmina MAKITA

Les populations de Nzeng-Ayong fédérées autour du recyclage des bouteilles plastiques

Article précédent

Football/Éliminatoires mondial 2022 : Patrice Neveu dévoile sa liste ce lundi

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité