ActualitéSociété & Culture

« Les écoles en construction seront prêtes pour la rentrée prochaine» (Pr. Patrick Mouguiama-Daouda)

0

En visitant mercredi les cinq établissements scolaires en construction et en réhabilitation dans le nord de Libreville, le ministre de l’Education nationale, Pr. Patrick Mouguiama-Daouda a rassuré que ces établissements scolaires seront prêts pour accueillir les élèves dès la rentrée prochaine.

Le mercredi 18 août en matinée sous une pluie qui s’est abattue sur la capitale gabonaise, le ministre de l’Education nationale, Pr. Patrick Mouguiama-Daouda, accompagné de sa déléguée, Camélia Ntoutoume et d’une forte délégation, se sont déployés sur le terrain. L’objectif de cette descente était de visiter les chantiers de construction et de réhabilitation des établissements scolaires dans le nord de Libreville.

Cette visite a débuté dans le 6ème arrondissement de Libreville, plus précisément au quartier Ondogo où une école primaire a été construite.

Au 1er arrondissement de Libreville, elle s’est poursuivie au quartier Alibandeng où un CES, une école primaire et pré-primaire ont été construits. Dans la commune d’Akanda, au 1er arrondissement Cap Estérias, un CES a été construit ainsi que la réhabilitation de deux bâtiments et neuf salles de classe. Enfin, dans le 2ème arrondissement d’Akanda, où des établissements ont été rénovés. Il s’agit du CES d’Avorbam et de l’école primaire d’Angondjé.

Ces réalisations s’inscrivent dans le cadre du Programme d’investissement dans le Secteur Éducatif (PISE), mis en œuvre par le ministère de l’Education nationale, avec l’appui de l’Agence française de Développement (AFD). Ce programme a pour ambition d’augmenter significativement les capacités d’accueil des élèves et d’améliorer de manière durable la qualité de l’offre éducative et de la vie scolaire.

«Dans les cinq établissements visités ce jour, il y a trois nouveaux établissements. Notamment ceux d’Ondogo, Alibandeng et celui du Cap Estérias. Et deux établissements qui sont en extension et réhabilitation. Tous ces établissements doivent ouvrir à la rentrée. Ils viennent compléter le dispositif général d’ouverture et d’augmentation de l’offre en matière d’éducation dans le cadre du Programme d’investissement dans le Secteur Éducatif (PISE», a fait savoir le ministre Patrick Mouguiama-Daouda.

Pour rappel, en 2020, cinq établissements scolaires étaient en construction et en réhabilitation dans le sud de Libreville. Il s’agissait des sites Igoumié-Carrière, Akournam 2, Mindoubé, CES Alenakiri et PK 13 Bizango. Avec un total de plus de 240 nouvelles salles de classe et 180 autres réhabilitées, ces quinze établissements constituent la phase 1 du PISE et pourront accueillir plus de 10 000 élèves, afin d’alléger les effectifs pléthoriques de certains établissements publics.

Marielle Ilambouandzi

Tchibanga : Le 61ème anniversaire de l’Indépendance du Gabon sous le respect des mesures restrictives et sécuritaires

Article précédent

Oyem : 18 nouveaux OPJ de douane prêtent serment

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité