ActualitéÉconomie

Le Gabon, deuxième pays le plus endetté en zone CEMAC

0
Vue aérienne de la capitale gabonaise.

Selon le média Africa 24, les données d’un récent rapport du Fonds monétaire international (FMI), en zone Cémac, indiquent que le Gabon détient le deuxième taux d’endettement le plus élevé après la République du Congo. Celui-ci étant estimé à 71% de son produit intérieur brut (PIB).

Des chiffres qui donnent froid au dos à l’heure où le Gabon travaille à la baisse de ce taux d’endettement à moins de 50% du PIB.

Selon les économistes, le taux d’endettement ne devrait pas effrayer, mais plutôt son utilisation.

«Lorsqu’il s’agit de la dette, on a deux théories : la dimension variable et on a l’impression que c’est une question de géographie. Le pays le plus endetté du monde reste le Japon avec 245%. Mais personne n’a jamais parlé du Japon comme le pays le plus riche endetté du monde. Pourquoi on s’offusque si les pays africains s’endettent si ceux-ci investissent cet argent de sorte que les générations avenirs trouvent le pays plus compétitif ? Je pense que le taux d’endettement ne devrait pas se poser. Les exemples que nous avons dans l’Europe centrale démontrent clairement qu’ils sont tous en dessus de 100%», a expliqué l’économiste congolais, Al Kitengué sur la chaîne africaine avant d’ajouter que «s’endetter devra être une partie de la stratégie des pays pourvu que cet argent soit investi de manière rentable et responsable et de pouvoir obtenir aux générations qui vont rembourser des opportunités de travail, de compétitivité afin que payer ne devienne pas une question de difficultés conjoncturelles».

En effet, le Gabon aurait multiplié, ces dernières années, des programmes d’emprunts tant sur le marché sous-régional qu’international afin de mettre en œuvre les programmes nationaux de développement en cours. Les données du ministère de l’Économie, au cours des trois premiers mois de l’année 2021, montrent que l’encours de la dette publique du Gabon a augmenté de 14,6 % pour se situer à 6 426,4 milliards de F CFA.

Rappelons qu’avec 91% du Produit intérieur brut (PIB), la République du Congo représente le pays le plus endetté de la communauté économique. Les autres États de la Cémac ayant un taux en dessous de 50% de leur PIB. Soit, 44% pour la Guinée-Equatoriale, 43% pour le Cameroun, la République Centrafricaine (42%), et le Tchad (42%).

Florine ANGUE

Football/Libye-Gabon : qui pour animer le 4-3-3 de Patrice Neveu ce soir ?

Article précédent

L’abbé Brice Ndong Assoumou, gabonais prêtre à Ouagadougou

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité