Économie

L’ANPI-Gabon met en place un guichet numérique pour les investisseurs et créateurs d’entreprises

0

L’Agence nationale de promotion des investissements du Gabon (ANPI-Gabon), a mis en place depuis le 2 juin dernier, un guichet numérique pour les investisseurs et créateurs d’entreprises.

Afin de réduire les déplacements en cette période de crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19, mais aussi pour s’adapter à la digitalisation et faciliter la tâche aux potentiels investisseurs au Gabon, la direction générale de l’Agence nationale de promotion des investissements du Gabon (ANPI-Gabon), a mis en service, depuis le 2 juin dernier, un guichet numérique de l’investissement (GNI).

Selon l’administration de «Invest in Gabon», le GNI permet de faire la demande de formalisation d’entreprise au Gabon en moins de 30 minutes via un ordinateur ou un Smartphone et d’une connexion internet sur le site web www.gni-anpigabon.com ou en scannant le code barre mis en place à cet effet. Une fois sur le site, il faudra suivre les instructions.

Contrairement au guichet unique situé au siège de l’ANPI, ce guichet en ligne propose une réduction de frais de formalisation pour la création d’une entreprise. Ainsi donc, les frais pour une entreprise individuelle s’élèvent à 15 000 F CFA et 50 mille francs CFA pour la société.

«Afin de lutter contre les effets néfastes du Covid-19 sur l’économie nationale et en accord avec le principe de solidarité annoncé par le président de la République, l’ANPI a pris des mesures visant à soutenir l’initiative privée par l’allègement significatif et temporaire des frais administratifs relatifs à la formalisation des entreprises en République gabonaise», souligne un document publié sur la page officielle de ladite administration.

Florine Angue

Lutte contre le Covid-19: Le PDG appelle les gabonais à faire le dépistage massif

Article précédent

Conseil municipal de Franceville: Le budget 2020 en hausse de 32 millions de francs CFA

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Économie