ActualitéÉconomie

La Zone économique du Gabon (GZES): Première zone au monde certifiée «neutre en carbone»

0
La zone économique de Nkok certifiée ISO 14064-1 en neutralité carbone.

La Zone économique spéciale (ZES) de Nkok, située à 27 km de la capitale gabonaise, a été certifiée ISO 14064-1 en neutralité carbone. Cette certification fournit une évaluation transparente par un tiers de la compensation et de l’empreinte carbone de la GSEZ, indique un communiqué d’ARISE IIP gestionnaire de la zone, parvenu ce jeudi à l’AGP.

«Nous sommes donc fiers d’avoir sur notre territoire, la première zone industrielle en Afrique certifiée neutre en carbone. Cette réalisation s’aligne sur l’engagement de notre gouvernement à introduire des mécanismes structurés pour mesurer et freiner les émissions de gaz à effet de serre aux niveaux national et sectoriel», a déclaré le ministre gabonais des Eaux et Forêts, en charge de l’Environnement et du Plan Climat, le Pr. Lee White. Non sans rappeler que le Gabon a récemment adopté une loi sur le climat, afin de garantir et conserver son positionnement positif en matière de carbone jusqu’en 2050 et au-delà.

«La GSEZ met en œuvre les meilleures pratiques et respecte les normes internationales les plus strictes pour atteindre son objectif d’industrialisation neutre en carbone. Cela fournit un cadre reproductible pour toutes les zones industrielles gérées par ARISE IIP et conduira à une transformation systémique et propre dans toute l’Afrique», a souligné, pour sa part, le co-fondateur et président directeur général d’ARISE IIP, Gagan Gupta.

Au cours des dernières années, ARISE IIP a élaboré une stratégie en matière de climat et biodiversité pour réduire son empreinte environnementale, investir dans des solutions à faible émission carbone et monétiser les services et les actifs environnementaux.

Pour le PDG d’Africa finance Corporation, Samaila Zubairu, «la certification de GSEZ d’Arise IIP montre comment les entreprises peuvent agir en faveur du climat et constitue un exemple pour le secteur privé dans le monde entier. Grâce à une stratégie de dé-carbonisation sur mesure et à des investissements dans des technologies à faible émission de carbone, GSEZ montre qu’il est possible de créer des industries à faible émission de carbone».

Pour rappel, ARISE IIP est un développeur et un opérateur panafricain de parcs industriels, engagé à faire prospérer l’Afrique, à développer son secteur industriel et à y créer des emplois. Le groupe est fortement impliqué dans le développement industriel du continent sans pour autant sacrifier le combat mondial contre les changements climatiques.

Outre les efforts déployés en vue de mesurer et de gérer les émissions de gaz à effet de serre (GES), la GSEZ concentrera ses efforts sur l’augmentation de l’utilisation du bois (qui est passée de 40% à plus de 70% et devrait atteindre 90% d’ici la fin 2022) et des sources d’énergie renouvelables pour alimenter GSEZ en électricité décartonnée. Des solutions pour un transport faible en carbone sont également en cours d’évaluation.

RNA

Le ministre de l’Habitat et de l’urbanisme en visite dans le Haut-Ogooué

Article précédent

Panthères du Gabon : David Sambissa et Alex Moucketou comme nouveautés

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité