ActualitéPolitique

La délégation du Commonwealth  chez le président de la HAC

0

Poursuivant sa mission d’évaluation au Gabon, la délégation du Commonwealth a été reçue ce vendredi 22 octobre par le président intérimaire de la Haute autorité de la communication (HAC),  introduite par le représentant du ministre des Affaires étrangères gabonais. Les échanges entre les deux parties ont essentiellement porté sur les questions de la liberté de la presse au Gabon.

C’est dans le cadre de la mission d’évaluation relative à l’adhésion du Gabon à cette organisation intergouvernementale regroupant essentiellement les pays anglophones, que la délégation du Commonwealth présente à Libreville depuis plusieurs jours a été reçue par le patron par intérim de l’autorité de régulation des médias au Gabon. A cet effet, le chef de cette institution,  Mabendi Nzatsimbou, a présenté la structure qu’il dirige, en indiquant son rôle et ses missions, avant la phase des échanges à huit clos avec les représentants du Commonwealth.

Résumant les échanges entre les deux parties au terme de l’entrevue, le conseiller membre porte-parole à la HAC, Jean-François Mouwaka Ngonga, a indiqué qu’il s’est agi de d’évoquer les questions de liberté de la presse, un des points saillants du champ de compétence de la HAC, ainsi que les questions de bonne gouvernance et de démocratie.

Au cours de cet échange, nous leur avons présenté le Gabon en tant que pays de droit,  où la presse est totalement libre. Et cette liberté est consacrée par les dispositions qui sont prévues par la loi, en tenant compte de certaines restrictions(…) Nous sommes quand même l’un des pays à avoir dépénalisé le délit de presse“, a-t-il relevé.

C’est la deuxième mission du Commonwealth au Gabon, après celle effectuée en avril dernier par l’émissaire Luis Frarceschu. Ce dernier avait rencontré les partis politiques, la société civile et le gouvernement, afin de juger de la recevabilité de la candidature gabonaise. Cette mission d’évaluation intervient dans un contexte où le Gabon est en attente de la validation de sa demande comme membre du Commonwealth. Depuis mai dernier, le Gabon a entrepris une démarche pour rejoindre cette organisation qui regroupe essentiellement les pays ayant l’anglais comme langue officielle.

DT

Fespaco 2021: Samantha Biffot remporte le 2eme prix en “Séries TV”

Article précédent

Assemblée nationale : point sur les travaux législatifs et perspectives pour 2022 

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité