Économie

Haut-Ogooué: Le budget primitif du conseil départemental de la Mpassa adopté à plus de 246 millions de F CFA

0

Réunis en session ordinaire, vendredi dernier, le Conseil départemental de la Mpassa, dans la province du Haut-Ogooué (Sud-est), a arrêté à l’unanimité en recettes en en dépenses, son budget de l’exercice 2020, à la somme de 246 millions 012 mille 051 francs CFA (246 012 051 F CFA), contre 248 millions 274 mille 320 francs CFA (248 274 320 F CFA) en 2019, soit une baisse conséquente de 2 262 269 francs CFA.

Les travaux, dirigés par le président dudit Conseil, Joël Lehoumbou, ont été ouvert par le préfet sortant du département de la Mpassa, Barnabé Bangalivoua. A l’ouverture des travaux, le préfet a appelé, dans son mot de circonstance, les uns et les autres à s’impliquer pleinement dans le déroulé des  travaux, avant d’émettre le souhait que la session se déroule dans un climat de cohésion et de solidarité.

Pour sa part, le président du conseil départemental, Joël Lehoumbou, a tenu à relever, dans son mot d’ouverture, qu’en 2019 aucun des projets n’a été réalisé du fait d’une part, au retard avec lequel le budget a été voté et approuvé pratiquement en fin d’année et d’autres parts, que les engagements n’ont pas été payés. Aussi, les besoins sont pratiquement en reconduction pour l’année 2020.

Par ailleurs au sortir des travaux, qui se sont déroulés sans anicroches, d’après le président dudit conseil, les conseillers qui étaient tous présents, malgré les restrictions dues à la pandémie du Covid-19, ont voté ledit budget, en recettes en en dépenses, à la somme de 246 012 051 francs CFA, contre 248 274 320 francs CFA en 2019, soit une baisse conséquente de 2 262 269 francs CFA.

«Ce qu’il faut retenir c’est que par rapport à l’exécution du budget, notre budget a connu une légère baisse de 0,99%. Il faut dire que nous allons connaître un ralentissement lié au contexte actuel de la pandémie. Nous sommes les collectivités qui n’ont pas encore atteint la vitesse de croisière, donc l’essentiel de notre assiette fiscale s’appuie sur l’impôt et les taxes prélevés sur les opérateurs économiques. Certains secteurs sont fermés, d’autres en baisse d’activités. Ce qui fait que les résultats seront biaisés par rapport à l’exercice en cours», a expliqué le président du Conseil départemental de la Mpassa. 

Zita Sonia Okassa 

Conseil municipal de Franceville: Le budget 2020 en hausse de 32 millions de francs CFA

Article précédent

Covid-19 : La Sobraga offre 4032 packs d’eau minérale au ministère de la Santé

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Économie