Ogooué-Maritime

Franceville : l’USTM tient son 11e Conseil d’administration

0

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique, du Transfert des technologies, Pr Patrick Mouguiama-Daouda, a présidé, le mardi 02 août écoulé à Franceville, la capitale provinciale du Haut-Ogooué (Sud-est), le 11ème Conseil d’Administration de l’Université des Sciences et Techniques de Masuku (USTM), axé sur le bilan moral et financier de l’exercice budgétaire de l’année 2021.

Au cours de cette session, le recteur de l’Ustm, le Pr Crépin Ella Missang, s’est attelé à présenter le bilan moral, centré sur le suivi des recommandations du 10ème conseil d’Administration, sur cinq grand paliers, notamment le développement numérique, l’administration et les finances, la pédagogie, la recherche et la vie sociale. Il a pour chaque domaine, donné les objectifs, les actions menées et les recommandations.

«C’est une réaction de satisfaction, quand on sort d’un conseil d’administration et qu’on a le quitus sur le bilan moral et financier, le gestionnaire que je suis ne peut être que satisfait. Cette satisfaction pour moi est un signe d’encouragement pour faire plus. A la fin, le ministre a prodigué des conseils et des orientations. Sur le plan du numérique, actuellement nous sommes en train de concevoir, avec l’Aninf, plusieurs plateformes qui vont nous permettre de dématérialiser beaucoup de procédure. Sur le plan de la recherche, notre université vient d’enregistrer, à la toute dernière session du Cames, trois professeurs titulaires, cinq maîtres de conférences, cinq maîtres assistants, preuve d’une dynamique de recherche ici», a indiqué le recteur.

Il a par la suite présenté le bilan financier de l’exercice 2021 et l’exploitation des comptes des résultats 2021.

Le membre du gouvernement, pour sa part, a salué, à la fin du conseil d’administration, la dynamique de l’USTM. «Nous avons pu examiner tous les points qui étaient inscrits à l’ordre du jour, et nous nous sommes plutôt montrés satisfaits de ce qui a été présenté, en termes de bilan pédagogique, bilan académique, bilan moral, bilan financier. On observe une bonne dynamique à l’Université des sciences et techniques de Masuku qui est en pleine mutation pédagogique. Un travail a été fait et qui est salué, même si nous avons prodigué au recteur quelques conseils pour améliorer ce qui doit être fait. Et pour garantir une rentrée académique, sans heurt au mois d’octobre, deux problèmes doivent être réglés au plus, la réhabilitation de l’Ustm, qui a déjà débuté et l’autre problème qui provoque souvent les remous sociaux, la situation des vacations dues. Ce sont des points qui doivent être réglés au plus vite», a laissé entendre le Pr. Patrick Mouguiama Daouda.

ZSO/FSS/AGP

Port-Gentil : cinq maisons réduites en cendre au quartier «Trois métisses»

Article précédent

Football : lancement de la « Coupe de la cohésion » à Moabi

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *