0

L’association Eco logik a effectué jeudi 7 janvier à l’école ENS B à Libreville,  sa rentrée 2021 par la reprise des activités d’éducation environnementale dans le cadre du programme « les Mwanas écoutent » la nature, en partenariat avec la Fondation Sylvia Bongo Ondimba.

Eco Logik, cette association qui sensibilise et éduque à l’environnement a procédé jeudi 07 février  à sa rentrée associative. Pour cette année encore, elle offre aux jeunes plusieurs activités d’éducation environnementale. 

« Nous avons décidé de faire de l’éducation à l’environnement, il y a de nombreuses autres activités extrascolaires, auxquelles nos enfants pourraient avoir accès. Nous avons choisi l’environnement, mais d’autres pourraient faire de l’éducation aux medias, ou faire des ateliers pour les kidpreneurs et cela sur le long terme pas seulement en fonction de l’actualité », a déclaré la présidente de l’association, Laetitia Oyoubi dans un communiqué.

L’association Eco logik œuvre pour que les générations futures prennent la mesure du potentiel que leur offre la nature au Gabon. Pour cela, elle veut toucher un maximum de jeune pour atteindre son objectif.  Ainsi, Elle s’organise en collaboration avec l’association sœur, Top science qui fait dans l’éducation scientifique, pour une sensibilisation massive de la jeunesse gabonaise sur les questions écologiques.

Il est primordial, pour cette association d’agir pour sauver cette jeunesse en perte de repères. Elle  envisage, selon Letitia Oyoubi,  de mettre à la disposition du regroupement d’Antsia, non lion d’Okondja, une mallette pédagogique dédiée aux enfants de 4e  année. Celle-ci comprendra un livret d’activités d’éducation environnementale déjà produit et distribué par Eco Logik. Elle invite aussi toutes les bonnes volontés à rejoindre le réseau de volontaires de cette association engagée depuis mars 2018 à conscientiser les adultes et les enfants un meilleur rapport à la nature, pour la préserver. 

  Laïka Naëlle MAGOURA                                                                                            
 
 

Sénatoriales 2021 : Le PDG en tête dans la province de la Ngounié 

Article précédent

Réforme du National-Foot: Oui, mais avec quels clubs?

Article suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *